French English

République Démocratique du Congo

Ministère du Plan

Agence Nationale pour la Promotion des Investissements

ANAPI

1er Congrès Sénat-Assemblées provinciales : l’ANAPI échange avec Sénateurs et Députés provinciaux sur la place du climat des affaires dans l’attraction des investissements et le développement des Provinces


jeudi 18 novembre 2021


Sous le Haut patronage de son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République et Chef de l’Etat, le Sénat a organisé du 15 au 18 novembre 2021 à Kinshasa, avec l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), son 1er Congrès avec les Assemblées provinciales.

Cet atelier s’est tenu en prélude de la mise en œuvre du Cadre de dialogue et de concertation entre le Sénat et les organes délibérants, conformément aux dispositions de l’alinéa 1er de l’article 61 de la loi n°13/008 du 22 janvier 2013, modifiant et complétant la loi n°08/012 du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces.

L’objectif principal de ce congrès était d’appuyer le processus de décentralisation en renforçant les capacités institutionnelles, humaines, techniques et logistiques des Assemblées provinciales de la République Démocratique du Congo. Plusieurs thèmes ont été abordés, partant de la bonne fonctionnalité des Assemblées provinciales avec un accent sur le contrôle parlementaire, à la fiscalité des Provinces et l’élaboration des édits.

Invité à prendre la parole à la clôture du Congrès, le Directeur Général de l’ANAPI, Monsieur Anthony NKINZO KAMOLE, a, dans une présentation d’une vingtaine de minutes, échangé avec les Honorables Sénateurs et les Présidents des Assemblées provinciales sur : « l’assainissement du climat des affaires comme clé d’attraction des investissements et de développement des Provinces ».

Dans un constat lucide et sans concession, le Directeur Général de l’ANAPI a peint le tableau général de l’environnement des affaires en RDC, revenant longuement sur les nombreuses contraintes qui entravent la bonne conduite des affaires dans les Provinces, notamment la fiscalité lourde et non incitative, la farouche résistance aux réformes de la part de l’administration publique, et l’instabilité des institutions provinciales. Mais il est également revenu sur les multiples avancées que le pays a enregistrées ces dernières années en termes des réformes pour assainir le climat des affaires, ainsi que les perspectives de réformes à moyen et long termes.

« La RDC est encore à ce jour régie, dans certains secteurs importants de la vie économique, par une législation devenue vétuste et parfois inadaptée à l’évolution actuelle du monde des affaires », a rappelé Anthony NKINZO KAMOLE, convaincu que le décollage économique de notre pays partira des Provinces. Ainsi, le Sénat et les Assemblées provinciales ont un rôle essentiel à jouer dans le processus d’assainissement du climat des affaires, à travers la mise en place d’un cadre juridique et judiciaire plus compétitif et propice à l’attraction massive des investissements dans notre pays.

Service de Communication
ANAPI