French English

République Démocratique du Congo

Ministère du Plan

Agence Nationale pour la Promotion des Investissements

ANAPI

La RDC au rendez-vous du 1er Forum d’affaires Afrique centrale organisé par Business France


mercredi 29 juin 2022


La première édition du Forum d’Affaires Afrique centrale, organisée par Business France, s’est tenue à Paris les 28 et 29 juin 2022. Consacré aux marchés d’Afrique centrale que sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et la République Démocratique du Congo, l’ambition de l’évènement était de participer à la mise en lumière des opportunités d’investissements dans ces cinq pays, notamment pour les entreprises françaises.

Pour les organisateurs, la motivation était de se dire qu’après un recul en 2020, la reprise positive attendue en 2021 s’est concrétisée, avec des taux de croissance variant de 2 à 4% en fonction des pays. Le dynamisme démographique de la région (plus de 45% de la population a moins de 15 ans), accompagné d’un fort mouvement d’urbanisation, préfigurent de l’ampleur des besoins des pays d’Afrique centrale à moyenne échéance en termes d’infrastructures, de consommation d’énergie, d’habitat, d’éducation ou encore de santé.

Aussi, ce forum s’est articulé autour de tables rondes thématiques et sectorielles, ainsi que d’interventions et de témoignages de panélistes de haut niveau, et des représentants d’entreprises françaises et locales en lien avec les marchés d’Afrique centrale.

La RDC a pris part active à cet événement d’affaires, notamment à travers les prises de parole successives de Son Excellence Madame Isabel TSHOMBE, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Démocratique du Congo près la République française ; de Monsieur Anthony NKINZO, Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements, ANAPI en sigle ; et de Son Excellence Monsieur Désiré Cashmir EBERANDE KOLONGELE, Ministre du Numérique.

Dans son adresse d’ouverture, Madame l’Ambassadeur de la RDC en France a salué l’initiative de Business France de rassembler les décideurs politiques et les acteurs économiques autour de la question de l’Afrique centrale, rappelant à l’audience que «  la RDC est un acteur majeur de la francophonie, avec un marché intérieur de près de 100 millions de personnes, des secteurs et des débouchés stratégiques sur l’ensemble du pays et un vaste réservoir de ressources humaines de grande qualité  ». Elle a clos son mot par un appel à la construction et à la consolidation de l’amitié franco-congolaise.

Pour sa part, le Directeur Général de l’ANAPI a participé à la première Table ronde sur les « Perspectives économiques et climat des affaires en Afrique centrale », aux côtés de Monsieur Michel DROBNIAK, Chef du Service Économique Régional Afrique Centrale à la Direction Générale du Trésor (Ministère français de l’Économie) ; Monsieur Isaac TAMBA, Directeur Général de l’Économie et de la Programmation des Investissements Publics (DGPIP) au Ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire du Cameroun (MINEPAT), et Madame Gouënaelle BUFFARD, Directrice Business France Afrique Centrale.

Adressant la question du climat des affaires en RDC et les avancées enregistrées dernièrement en termes de réformes pour rendre le pays plus attractif pour les investisseurs nationaux et étrangers, Monsieur Anthony NKINZO est revenu longuement sur les perspectives économiques solides du pays, confirmées entre autres par plusieurs agences de notation dont Bloomfield, ainsi que le renouement des partenariats structurels avec les bailleurs de fonds comme le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale. Il a ensuite dressé un aperçu de multiples opportunités d’affaires que la RDC offre à travers quelques niches sectorielles identifiées comme priorités du Gouvernement. «  Je crois en une Afrique qui gagne, qui travaille… L’avenir du monde se joue en Afrique, celui de l’Afrique se joue certainement en RDC. Aucun décideur économique qui se projette à l’international ne devrait ignorer les opportunités qu’offre la RDC !  », a-t-il conclu.

Le Ministre congolais du Numérique, qui intervenait par vidéoconférence lors de la Table ronde intitulée : « Tech & Numérique  : le boom de la Tech dans une région aux accès et infrastructures encore en développement », est revenu quant à lui sur la vision du pays, de faire du numérique un levier de développement et de l’inclusion sociale. «  L’ambition pour la RDC est de développer les infrastructures technologiques de stockage et de connectivité, notamment la poursuite du déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire national et la construction des Data Centers. Mais également, le développement du contenu numérique local (musées virtuels, programmes éducatifs numériques, etc.)  », a-t-il annoncé.

Enfin, le forum s’est poursuivi avec les séances B2B, au cours desquelles le Directeur Général de l’ANAPI a eu des entretiens avec plusieurs représentants d’entreprises françaises et africaines intéressées à venir investir en RDC.

Par ailleurs, et malgré des contextes économiques et des poids démographiques drastiquement différents, les cinq pays de l’Afrique centrale conviés à ce forum se rejoignent par des volontés politiques de diversification de leurs économies respectives, de développement et de croissance qui se matérialisent par la réalisation de projets structurants dans les domaines des infrastructures, de l’énergie, des transports, de l’eau, de la santé ou bien encore du secteur des services et des télécommunications.

Autant d’opportunités pour de potentiels investisseurs que le tout premier Forum d’affaires Afrique centrale a tenté de mettre en lumière. «  L’idée c’est de pouvoir les faire se rencontrer , a précisé Gouënaelle BUFFARD, Directrice Business France Afrique centrale. Faire que les gens échangent et nouent des contacts pour ensuite mettre en place des partenariats.  »

A propos de Business France

Business France est un Établissement public à caractère industriel et commercial qui accompagne les entreprises françaises dans leurs projets d’exportation et d’implantation à l’international. Elle prépare les entreprises et les met en relation avec des partenaires commerciaux sur les marchés cibles afin de favoriser la création de courants d’affaires et de pérenniser les exportations. Business France assure la veille de l’image et de l’attractivité économique de la France à l’international. L’agence propose et met en œuvre une stratégie de promotion de la France, de ses territoires, entreprises et talents, et anime des réseaux d’influence sur le plan économique et international.

Cellule de Communication
ANAPI