vendredi 24 mars 2017
Flash Infos
Le projet « Congo Today » sollicite l’implication des diplomates: Le projet « Congo Today », initié par Jean Paul Ruhosha de la RDC, sollicite l’implication des diplomates afin de sensibiliser les investisseurs, les hommes d’affaires et les fournisseurs de différents pays à participer au forum économique prévu à Kinshasa                                                    Newsletter du mois de février 2017: La présente newsletter est un bulletin d’informations mensuel, destiné aux partenaires de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI), hommes d’affaires et investisseurs réels et potentiels disséminés à travers le monde. Les informations mises à la portée du public sont sélectionnées                                                    La FEC organise la table ronde des PME du 23 au 24 mars: "Booster l’économie de la RDC avec les Petites et Moyennes Entreprises (PME) qui sont considérées comme le fer de lance de l’économie d’un pays" est l’un des objectifs que poursuit la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) à travers la                                                    RD Congo : les prévisions de croissance économique pour 2017 passent de 2,9% à 4,9%: La Banque centrale de la République démocratique du Congo vient d’annoncer que le pays devrait connaître une croissance de son PIB de 4,9% contre une estimation initiale de 2,9%. Cette amélioration des perspectives économiques du pays a été portée par                                                    L’ANAPI satisfaite du niveau d’investissement atteint par quatre sociétés en RDC: Le Directeur général a.i de l’Agence nationale pour la promotion des investissements(ANAPI), M. Robert Moustafa s’est déclaré satisfait du niveau d’investissements atteint par quatre sociétés en RDC, lors de la 3ème phase de la  visite de travail qu’il a effectuée                                                    La Banque Mondiale va accorder 50 millions de dollars à la RDC: C’est un accord de financement qui vient d’intervenir entre la Banque Mondiale et la République Démocratique du Congo (RDC). Un accord qui entre dans le cadre de la 7ème Revue du portefeuille de l’institution financière qui a eu lieu dans                                                    3ème phase de visite des sociétés agréées par l’ANAPI : Robert Moustafa satisfait de la réalisation effective des projets: En football, il serait appelé Coach en ce qu’il sait accorder un temps de jeu à ses joueurs, en suivant l’évolution de chacun d’eux, et donnant à ceux qui éprouvent des difficultés, des conseils nécessaires pour s’en sortir. Il est                                                    Possible reprise de l’activité économique entre 2017 et 2019 en RDC, selon le Gouvernement: Le  ministre de Communication et médias, Lambert Mende Omalanga a indiqué que la RDC peut escompter une reprise de l’activité économique pour la période 2017-2019 grâce aux efforts drastiques initiés par le gouvernement, notamment la réduction de 30% de fonctionnement                                                    Électricité : un projet pilote dans le solaire pour parer à une terrible chute de production en 2017: C’est une nouvelle épreuve d’étiage du fleuve Congo qui fait craindre le pire pour les secteurs socioéconomiques déjà fragiles du pays. Récemment, la Société nationale de l’électricité (Snel) a évoqué une baisse du niveau des eaux, si l’on compare avec                                                    Gaz méthane: la RDC et le Rwanda signent un accord pour des recherches dans le lac Kivu : La RDC et le Rwanda ont signé vendredi 10 mars à Gisenyi un projet pour mener des recherches communes sur l’exploitation sécurisée du gaz méthane du lac Kivu. Le projet est financé par le gouvernement hollandais à hauteur de 8                                                   

Revue de la performance du portefeuille de la Banque mondiale: Henri Yav attend des agences d’exécution des résultats concrets

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

M.Henri Yav Mulang, ministre des Finances et Gouverneur pays de la Rd Congo près la Banque mondiale, a clôturé la revue de performance du portefeuille de cette Institution de Bretton Woods pour l’année 2017 en cours. C’était le vendredi dernier, en présence de quelques membres du Gouvernement, du n°1 de la Banque mondiale en Rdc, des coordonnateurs des projets et des bénéficiaires. Rappelons que cette revue a été placée sous le thème : « Mise en œuvre des projets financés par la Banque mondiale face aux défis de la crise économique en cours ». Et ce, dans l’objectif de permettre de faire véritablement le bilan de la mise en œuvre des projets et de contribuer ainsi à l’amélioration de la performance des projets et par là, aux objectifs de développement et d’amélioration des conditions de vie des populations.

Premier à prendre la parole, M. Ahmadou Moustapha Ndiaye, Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour la Rd Congo, qui a souligné que le solde non décaissé des projets peut toujours aider le pays à subvenir aux objectifs de développement au bénéfice des populations et pour le développement durable. C’est ici qu’il a émis le vœu pour l’adoption des mesures pour se rassurer que les recommandations sont mises en œuvre.

Il a toutefois retenu deux types de recommandations : l’amélioration du portefeuille actuel avec des mesures concrètes et les nouvelles pistes d’orientation (emplois des jeunes, enseignement supérieur, etc.) qui doivent être pris en compte dans le nouveau cadre de développement pays. Il a reconnu que le suivi des projets est réellement en place au niveau du Gouvernement, avant de le remercier de la collaboration sans laquelle il n’y aurait pas de revue.

Pour lui, cette revue a été différente de celle de 2016, dans le sens qu’elle s’est passée dans deux jours avec la constitution des commissions. Il a terminé par réitérer la volonté de la Banque mondiale à travailler avec le Gouvernement dans la mise en œuvre des recommandations, en dépit des défis en décaissement qui demeurent.

Le ministre des Finances, Henri Yav a, dans son mot de clôture expliqué qu’après l’ouverture des travaux de la 7ème revue, nous voici à la clôture, avant de remercier les parties prenantes.  « La Banque mondiale a réaffirmé son engagement d’accompagner la Rd Congo, le Gouvernement a rappelé ses priorités et attentes », dit-il, avant de dire que les deux parties ont réaffirmé leur engagement de sauvegarder le niveau des interventions et d’écarter les écueils à la mise en œuvre des projets.

Et ce, parce que la mise en œuvre du plan d’action aidera à atteindre cet objectif. Et les projets financés par la Banque mondiale sont sous tutelle de leurs ministères. « Aux agences d’exécution, j’attends des résultats concrets. A la cellule de suivi, de veiller à la mise en œuvre des recommandations, mais aussi des procédures de gestion de la Banque mondiale », martèle-t-il.

50 millions de dollars Us

Bien avant la clôture de cette 7ème revue, le Gouvernement congolais, représenté par le ministre des Finances et le Directions des Opérations de la Banque mondiale ont signé l’accord de financement additionnel au profit de PROFIT Congo, d’un montant de 50 millions de dollars Us. Ce montant vise entre autres à renforcer le système fiscal congolais, le cadre du processus budgétaire, opérationnaliser la réforme de la comptabilité publique, contribué à la décentralisation financière, etc. Ce programme se clôturera au 31 décembre 2021 et sera mis en œuvre par le Comité d’orientation des finances publiques.

(Avenir) 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF