dimanche 22 avril 2018
Flash Infos
La RDC participe à la réunion annuelle des investissements à DUBAI : Son Excellence Monsieur le Ministre d'Etat, Ministre en charge du Plan, le Professeur Modeste Bahati Lukwebo, est arrivé ce 09 avril 2018, à Dubaï où il prend part à la conférence annuelle des investissements (AIM), un événement mondial qui se                                                    L’ ANAPI INVITEE AU RDC EXPORT DE KINSHASA: Le ministère du Commerce extérieure a organisé du 02 au 04 avril 2018, le RDC Export, une table ronde de discussions autour des solutions pour la relance des exportations de produits de la République Démocratique du Congo, du lundi 2                                                    Le Forum économique (FOREC) de l’université de Kinshasa discute du climat des affaires: Le Forum économique (FOREC) de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université de Kinshasa, a organisé une conférence débat sur l’impact de l’amélioration du climat des affaires et son incidence sur la situation globale des affaires en                                                    La RDC présente au Salon international Agro-Tech à Kielce(Pologne): La RDC est désormais présente aux grands rendez-vous internationaux, où le Directeur Général de l' Agence Nationale pour la Promotion d'Investissement (ANAPI), M. Anthony Nkinzo a représenté SEM Modeste Bahati Lukwebo, Ministre d'Etat au Plan au salon international de la                                                    Le Ministre du Plan a procédé jeudi à l’ouverture des Journées Portes Ouvertes à l’ANAPI: Durant 3 jours, du jeudi 1er mars au samedi 3 mars, l’Agence nationale pour la promotion des investissements, Anapi, ouvre ses portes au grand public, Journées Portes Ouvertes, afin de vulgariser les réformes déjà entreprises par elle pour améliorer le                                                    Atelier-Anapi de sensibilisation : Les avocats confirment qu’il est plus facile et mois coûteux de créer une entreprise en RDC:   Les avocats ont confirmé que créer une entreprise n’est plus un parcours du combattant en RDC. Ils ont admis que des progrès notables ont été réalisés, notamment sur les délais, les procédures et les coûts, lors du processus de création d’entreprises,                                                    Construction d’un parc industriel de production de matériels électriques en RDC : Le ministre Kabange conduit une délégation d’hommes d’affaires: Le ministre de l’Aménagement du Territoire, Félix Kabange, a conduit lundi 5 février à l’Agence nationale pour la promotion des investissements, Anapi, un groupe d’investisseurs chinois qui est prêt à investir plus de 2 milliards de dollars américains en RDC,                                                    Newsletter du mois de janvier 2018: L’ANAPI vous remercie pour le temps que vous mettrez pour exploiter les informations contenues dans cette newsletter et reste ouverte à toute suggestion visant à améliorer la qualité et la quantité des données dont vous avez besoin dans le domaine des                                                    Le transfert de propriété en RDC: le Dg de l’ANAPI satisfait des réductions des coûts, délais et procédures: Le ministre des affaires foncières est totalement impliqués dans l’assainissement du climat des affaires sur l’indicateur  » Transfert de propriété « . En effet, grâce aux réformes initiées par le gouvernement pour améliorer le climat des affaires, il est aujourd’hui plus facile,                                                    Indicateur DB Permis de construire : le ministre de l’urbanisme s’engage à restituer l’autorisation permis de construire à l’Administration: Afin d’assainir le climat des affaires, le ministre de l’urbanisme et habitat, Joseph Kokonyangi, a résolu le mardi 23 janvier, à restituer l’autorisation Permis de construire à l’Administration, à supprimer rapidement les frais dits techniques, et à renforcer le site                                                   

Libéralisation du secteur des assurances : le lancement des activités fixé au 30 juin 

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Dans le cadre de la libéralisation du secteur des assurances en République démocratique du Congo, l’Autorité de régulation et de contrôle des assurances (ARCA) a convié les opérateurs du secteur à une rencontre de prise de contact et d’échanges, au Cercle de Kinshasa.

Au menu : les questions et préoccupations éventuelles que les uns et les autres soulevaient à propos du cadre de collaboration futur que l’équipe dirigeante de l’ARCA veut d’ores et déjà fructueux.

Dans son mot de circonstance, le président du conseil d’administration de l’ARCA, Bienvenu Liyota, a rappelé qu’en prenant la décision de libéraliser le secteur des assurances dans la lignée des réformes des secteurs économiques et bancaires, le gouvernement, sous la houlette du président de la République, vise non seulement l’amélioration du climat des affaires en RDC mais aussi et surtout l’ouverture d’un secteur porteur d’espoir de croissance économique significative. Lequel ne manquera pas, s’est-il déclaré convaincu, de contribuer à la stabilité de l’économie congolaise, cheval de bataille du gouvernement à qui été confiée la mission d’améliorer le vécu quotidien du Congolais.

M. Liyota a rassuré les opérateurs du secteur des assurances que non seulement l’ARCA respectera et fera respecter le cadre législatif mis en place dans cette réforme des assurances, mais également, se conformera aux principes de base en matière d’assurances en tenant compte des normes internationales reconnues.

De son côté, le directeur général de l’ARCA, Eric Mboma, a annoncé le lancement effectif des activités de l’ARCA pour le 30 juin 2017.

Comparant la RDC à d’autres pays d’Afrique sur le plan démographique, il a relevé qu’elle est le troisième pays le plus peuplé après le Nigéria (317 millions) et l’Ethiopie (150 millions). En 2035, elle aura 115,9 millions d’habitants. D’où il y aura une progression démographique importante dans le pays. 

Dans cet ordre d’idées, il a révélé que 50 % des Congolais vivront en 2030 en milieu urbain. Au-delà de 2030, il y aura plus de Congolais vivant en villes qu’en milieux rural.

Eric Mboma a, d’autre part, expliqué l’importance de l’assurance compte tenu de la situation économique et démographique de la RDC. Aussi, a-t-il passé en revue la situation financière de la RDC où, a-t-il dit, le marché économique actuel est estimé entre 350 000 000 dollars américains et 400 000 000 dollars Us sur la partie non-vie.

Pour être agréé comme assureur et opérer en RDC, il a indiqué qu’il faut être une société anonyme avec un capitale de 10 millions de dollars Us et ayant son siège social en RDC; se conformer à la législation congolaise et obtenir un agrément pour la vente de produits d’assurance vie et non-vie ainsi que pour les administrateurs-directeurs.

(Potentiel)

Pourquoi investir en RDCongo ?

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF