mardi 27 juin 2017
Flash Infos
PARTICIPATION DE L’ANAPI A LA JOURNEE D’OPPORTUNITES D’AFFAIRES PAYS, CE MERCREDI 21 JUIN 2017 A L’HOTEL MEMLING: Il s’est tenu ce mercredi 21 juin 2017 à l’Hôtel Memling de la Gombe, la Journée d’Opportunités d’Affaires Pays, organisée par la Nouvelle Chambre de Commerce Nationale, en sigle NCCN-RDC. L’organisation de cette journée s’inscrit dans l’optique de la promotion des                                                    Dix millions de dollars pour relancer les activités de la Minière de Bakwanga au Kasaï Oriental: Le gouvernement disponibilise actuellement la somme de dix millions de dollars américains en vue de relancer les activités de la Minière de Bakwanga, au Kasaï Oriental et éviter ainsi  la mort programmée de cet ancien fleuron de l’économie congolaise, a                                                    Ituri: 3,5 millions USD pour la gestion des Lacs Albert et Edouard: La Banque Africaine pour le Développement(BAD) a débloqué 3,5 millions de dollars américains pour le projet LEAF 2, qui vise à accroitre la production des poissons des lacs Albert et Edouard et améliorer les conditions de vie de la population                                                    La RDC, candidate pour abriter le bureau régional de la BAD: Le Ministre des Finances, Henry Yav Mulang, en  sa qualité de gouverneur pays auprès de la Banque africaine de développement (BAD), a proposé la candidature de la République démocratique du Congo pour abriter le bureau régional de cette institution bancaire                                                    La RDC lance son Initiative pour la traçabilité de l’or artisanal de l’or (ITOA): Le ministère des Mines a lancé lundi 19 juin à Kinshasa un dispositif pour assurer la traçabilité de l’or produite artisanalement en RDC. Ce dispositif, appelé ITOA (Initiative pour la traçabilité de l’or artisanal) vise l’encadrement de la filière aurifère pour                                                    Le premier café « Arabica » produit en RDC apprécié sur les marchés internationaux : Le Directeur général de l’Office national de café (ONC), Augustin Bompate Bo-Lounda, a indiqué au cours d’un entretien lundi 19 juin 2017 avec l’ACP, que le café « Arabica » produit pour la première fois en RDC est prisé sur                                                    Quinze millions USD des investisseurs indiens pour l’électrification de la ville de Mbandaka: Le ministre d’Etat en charge du Plan, Modeste Bahati Lukwebo, a échangé jeudi avec une délégation des investisseurs indiens conduite par le gouverneur de la province de l’Equateur, Tony Bolamba , sur un projet d’investissement de l’ordre de 15 millions                                                    La RDC et la Banque mondiale signent trois accords de financement d’un montant de 280 millions USD : Le ministre des Finances, Henry  Yav  Mulang pour la République démocratique du Congo (RDC) et le directeur  des opérations de la Banque mondiale en RDC, Ahmadou Moustapha Ndiaye, ont signé mardi  à Kinshasa, trois   accords  de financement de 280 millions                                                    Le démarrage des travaux de la CIMASAT annoncé pour cette année: Le ministre de l’Industrie, Ilunga Leu a annoncé, mercredi à l’occasion de sa réplique aux préoccupations des députés nationaux relatives à la question orale avec débat du député Alphonse Awenze Makiaba  sur la situation actuelle de la cimenterie de Maïko,                                                    Au terme d’une réunion présidée lundi par le ministre du Plan Bahati : Bientôt les contrôles contre la fraude économique,: Dans le cadre de la maximisation des recettes conformément aux promesses faites par le gouvernement central dans son programme budgétaire, le ministre d’Etat et ministre du Plan Modeste Bahati Lukwebo a présidé une importante réunion, le lundi 12 juin 2017,                                                   

Libéralisation du secteur des assurances : le lancement des activités fixé au 30 juin 

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Dans le cadre de la libéralisation du secteur des assurances en République démocratique du Congo, l’Autorité de régulation et de contrôle des assurances (ARCA) a convié les opérateurs du secteur à une rencontre de prise de contact et d’échanges, au Cercle de Kinshasa.

Au menu : les questions et préoccupations éventuelles que les uns et les autres soulevaient à propos du cadre de collaboration futur que l’équipe dirigeante de l’ARCA veut d’ores et déjà fructueux.

Dans son mot de circonstance, le président du conseil d’administration de l’ARCA, Bienvenu Liyota, a rappelé qu’en prenant la décision de libéraliser le secteur des assurances dans la lignée des réformes des secteurs économiques et bancaires, le gouvernement, sous la houlette du président de la République, vise non seulement l’amélioration du climat des affaires en RDC mais aussi et surtout l’ouverture d’un secteur porteur d’espoir de croissance économique significative. Lequel ne manquera pas, s’est-il déclaré convaincu, de contribuer à la stabilité de l’économie congolaise, cheval de bataille du gouvernement à qui été confiée la mission d’améliorer le vécu quotidien du Congolais.

M. Liyota a rassuré les opérateurs du secteur des assurances que non seulement l’ARCA respectera et fera respecter le cadre législatif mis en place dans cette réforme des assurances, mais également, se conformera aux principes de base en matière d’assurances en tenant compte des normes internationales reconnues.

De son côté, le directeur général de l’ARCA, Eric Mboma, a annoncé le lancement effectif des activités de l’ARCA pour le 30 juin 2017.

Comparant la RDC à d’autres pays d’Afrique sur le plan démographique, il a relevé qu’elle est le troisième pays le plus peuplé après le Nigéria (317 millions) et l’Ethiopie (150 millions). En 2035, elle aura 115,9 millions d’habitants. D’où il y aura une progression démographique importante dans le pays. 

Dans cet ordre d’idées, il a révélé que 50 % des Congolais vivront en 2030 en milieu urbain. Au-delà de 2030, il y aura plus de Congolais vivant en villes qu’en milieux rural.

Eric Mboma a, d’autre part, expliqué l’importance de l’assurance compte tenu de la situation économique et démographique de la RDC. Aussi, a-t-il passé en revue la situation financière de la RDC où, a-t-il dit, le marché économique actuel est estimé entre 350 000 000 dollars américains et 400 000 000 dollars Us sur la partie non-vie.

Pour être agréé comme assureur et opérer en RDC, il a indiqué qu’il faut être une société anonyme avec un capitale de 10 millions de dollars Us et ayant son siège social en RDC; se conformer à la législation congolaise et obtenir un agrément pour la vente de produits d’assurance vie et non-vie ainsi que pour les administrateurs-directeurs.

(Potentiel)

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com/anapi@investindrc.cd
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF