mercredi 24 mai 2017
Flash Infos
Les trois commandements de la croissance robuste en Afrique subsaharienne, selon le FMI: Les pays d'Afrique subsaharienne doivent assainir leurs politiques budgétaires, diversifier leurs économies et s'occuper de leurs populations les plus démunies. Ce sont, en effet, les trois piliers à prendre en compte pour que cette région de l’Afrique puisse espérer une                                                    Soutien à l’agriculture : la BAD promet 2,4 milliards Usd de financement par an : Porté il y a deux ans aux commandes de la Banque Africaine de Développement (BAD), le Nigérian Akinwumi Adesina, qui a été auparavant ministre de l’Agriculture dans son pays avant de rejoindre la BAD, estime que le moment est venu                                                    Formalisation du secteur minier artisanal pour améliorer les conditions humaines: « Suivre l'évolution de l'or artisanal depuis le site minier jusqu'à l'exportation conformément aux normes régionales et internationales », tel est l’objectif que s'est fixé la structure « partenariat Afrique-Canada ». Mercredi 17 mai, la structure « Partenariat Afrique-Canada (PAC) »                                                    Mise en place d’un guide pratique pour la croissance agricole au Kongo Central: Le ministre provincial de l’Agriculture, développement rural, pêche et élevage du Kongo Central, Pierre Kabangu Nsalambi, a clôturé mardi les travaux de l’atelier de validation des outils de chaînes de valeurs agricoles développés dans le projet de développement du pole                                                    Newsletter du mois d'avril 2017: La présente newsletter est un bulletin d’informations mensuel, destiné aux partenaires de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI), hommes d’affaires et investisseurs réels et potentiels disséminés à travers le monde. Les informations mises à la portée du public sont sélectionnées                                                    Organisation du Forum sur les opportunités de financement et des avantages offerts par la TDB Banque et l’ACA à Kinshasa: Kinshasa a abrité en début de la semaine du 15 mai 2017, le forum d’affaires sur les opportunités de financement et les avantages qu’offrent la Banque de commerce et de développement de l’Afrique Orientale et Australe (TDB) et l’Agence pour                                                    Le COMESA appelé à développer l’agriculture pour accroître le commerce intra régional : Les pays membres du Marché commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA) dont la République Démocratique du Congo, ont été appelés à développer l’agriculture en vue d’accroître la production nationale et soutenir le commerce intra régional, au cours d’un forum                                                    Le système de Passation des marchés publics en RDC jugé conforme aux standards internationaux: Les participants à l’atelier de validation  du rapport d’évaluation du système de passation des marchés publics en République démocratique du Congo pour l’exercice 2017 ont estimé que  le cadre légal et réglementaire du système national de passation des marchés publics                                                     La RDC bientôt dotée de la loi sur l’activité semencière: Les participants à l’atelier de sensibilisation  des parlementaires  sur la proposition  de loi  relative  à l’activité  semencière  en RDC, organisé par le COMESA (Marché commun  de l’Afrique orientale et australe) du 08 au 10 mai à Kinshasa, ont convenu de                                                    RD Congo : Amani Gold lèvera 25 millions $ pour faire avancer son projet Giro: La compagnie minière Amani Gold a conclu avec le chinois Luck Winner Investment, un mémorandum d’entente (MoU) portant sur un investissement de 25 millions $ dans le projet aurifère Giro, en RD Congo. Les fonds qui seront levés par le                                                   

RDC-BM : un accord de financement  de 50 millions de dollars signé

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La 7ème Revue du portefeuille de la Banque mondiale démarrée le jeudi 2 mars 2017, a clos ses travaux le vendredi 3 mars 2017, à Romeo Golf, dans la soirée, sous de bons auspices. Cette clôture a permis d’engranger non seulement un paquet de recommandations, mais a également donné lieu à la signature d’un accord de financement additionnel de 50 millions de dollars intervenue entre le directeur des opérations de la Banque mondiale pour la RDC et la république du Congo, Ahmadou Moustapha Ndiaye et le ministre congolais des Finances, Henri Yav Mulang.

Dans son discours, Henri Yav Mulang a rappelé les principales attentes, ainsi que les grandes préoccupations de son gouvernement en cette période, soulignant à cet effet qu’il faudrait nécessairement préserver le niveau d’activités de projets de la Banque mondiale dans plusieurs secteurs, malgré la crise et aussi œuvrer à la diversification de notre économie. Après avoir réitéré la détermination de l’exécutif central à poursuivre les efforts déployés jusqu’ici, il reste convaincu que la mise en œuvre des recommandations de cette revue du portefeuille permettra la mise en place des mécanismes pour accélérer les décaissements pour répondre au contexte économique actuel de la RDC.

Le gouverneur-pays a émis d’autre part le vœu de voir le taux de décaissement augmenter et le problème des dépenses inéligibles trouver de solution, tout comme celui des avis de non objection au niveau de plans de passation de marchés publics. A cet effet, il a appelé au renforcement du niveau d’appropriation des projets au niveau de services désignés de l’Etat en cette période de crise, à l’implication des ministères sectoriels, de leurs directeurs ou secrétaires généraux dans la mise en œuvre et suivi des projets, et à la définition d’un plan d’action d’urgence pour accélérer les décaissements pour les quatre derniers mois de l’année fiscale 2017.

Le directeur des opérations de la Banque mondiale pour la RDC et la république du Congo, Ahmadou Moustapha Ndiaye, satisfait de l’aboutissement heureux  de la revue, a auparavant noté à la séance de restitution des travaux en commissions, deux types de recommandations formulées par les participants, notamment l’amélioration du portefeuille actuel avec des mesures concrètes visant l’amélioration de la performance des projets, ainsi que de nouvelles pistes d’orientation pour l’amélioration de conditions de vie des populations congolaises, dans les secteurs de l’éducation pour l’emploi des jeunes et la réforme de l’enseignement supérieur, l’agriculture et les PME.

Après des explications détaillées fournies sur le nouveau cadre stratégique de partenariat-pays qui sera bientôt mis en oeuvre, il a annoncé la tenue prochaine de réunions périodiques entre les équipes du gouvernement et celles de la Banque mondiale, pour la mise en vigueur des mesures à prendre à court terme visant à atténuer les effets néfastes de la crise sur l’économie, mais également des mesures à long terme pour rendre l’économie congolaise de plus en plus résiliente face aux chocs externes.

Notons que le coordonnateur de la CSPP au ministère des Finances, Honoré Tshiyoyo et le co-modérateur professeur Matthias, responsable principal des opérations à la BM, ont supervisé les travaux de la mise en place d’une TSK Force constituée principalement par des membres de sept commissions. Voici par ailleurs quelques recommandations formulées par les participants à la 7ème revue du portefeuille. Renforcer le système fiscal congolais, opérer la réforme des finances publiques, renforcer le processus fiscal axé sur la performance basée sur les résultats, contribuer à la décentralisation financière, améliorer le climat des affaires pour favoriser la création des emplois de jeunes, créer des camps d’apprentissage aux métiers pour les jeunes, et poursuivre des efforts de pacification du pays pour susciter l’attractivité de notre pays aux investissements.

(Le Phare) 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com/anapi@investindrc.cd
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF