mardi 28 mars 2017
Flash Infos
Amélioration du classement de la RDC : L’ANAPI sensibilise les contributeurs Doing Business: Le Gouvernement de la République, à travers l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI), soucieux de l’amélioration de son classement dans le rapport Doing Business 2018 de la Banque mondiale,  a sensibilisé les contributeurs, sur les indicateurs création d’entreprises,                                                    Albert Yuma : « Promouvoir la PME, principale piste de solution pour le développement durable de la RDC »: L’informalité, est le mot clé qui décrit la Petite et moyenne entreprises en République démocratique. C’est ainsi qu’elle évolue depuis plusieurs années et forme la grande majorité des entreprises, mais ne génère pas de recettes, a souligné le ministre des                                                    Le projet « Congo Today » sollicite l’implication des diplomates: Le projet « Congo Today », initié par Jean Paul Ruhosha de la RDC, sollicite l’implication des diplomates afin de sensibiliser les investisseurs, les hommes d’affaires et les fournisseurs de différents pays à participer au forum économique prévu à Kinshasa                                                    Newsletter du mois de février 2017: La présente newsletter est un bulletin d’informations mensuel, destiné aux partenaires de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI), hommes d’affaires et investisseurs réels et potentiels disséminés à travers le monde. Les informations mises à la portée du public sont sélectionnées                                                    La FEC organise la table ronde des PME du 23 au 24 mars: "Booster l’économie de la RDC avec les Petites et Moyennes Entreprises (PME) qui sont considérées comme le fer de lance de l’économie d’un pays" est l’un des objectifs que poursuit la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) à travers la                                                    RD Congo : les prévisions de croissance économique pour 2017 passent de 2,9% à 4,9%: La Banque centrale de la République démocratique du Congo vient d’annoncer que le pays devrait connaître une croissance de son PIB de 4,9% contre une estimation initiale de 2,9%. Cette amélioration des perspectives économiques du pays a été portée par                                                    L’ANAPI satisfaite du niveau d’investissement atteint par quatre sociétés en RDC: Le Directeur général a.i de l’Agence nationale pour la promotion des investissements(ANAPI), M. Robert Moustafa s’est déclaré satisfait du niveau d’investissements atteint par quatre sociétés en RDC, lors de la 3ème phase de la  visite de travail qu’il a effectuée                                                    La Banque Mondiale va accorder 50 millions de dollars à la RDC: C’est un accord de financement qui vient d’intervenir entre la Banque Mondiale et la République Démocratique du Congo (RDC). Un accord qui entre dans le cadre de la 7ème Revue du portefeuille de l’institution financière qui a eu lieu dans                                                    3ème phase de visite des sociétés agréées par l’ANAPI : Robert Moustafa satisfait de la réalisation effective des projets: En football, il serait appelé Coach en ce qu’il sait accorder un temps de jeu à ses joueurs, en suivant l’évolution de chacun d’eux, et donnant à ceux qui éprouvent des difficultés, des conseils nécessaires pour s’en sortir. Il est                                                    Possible reprise de l’activité économique entre 2017 et 2019 en RDC, selon le Gouvernement: Le  ministre de Communication et médias, Lambert Mende Omalanga a indiqué que la RDC peut escompter une reprise de l’activité économique pour la période 2017-2019 grâce aux efforts drastiques initiés par le gouvernement, notamment la réduction de 30% de fonctionnement                                                   

Une Banque angolaise, la Natra Bank, envisage de s’installer en Rdc avec des capitaux frais, reçue par le Premier ministre, Samy Badibanga

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le Premier ministre, Samy Badibanga Ntita, a reçu ce vendredi 3 mars 2017, à l’Hôtel du Gouvernement, la délégation de la « Natra Bank », une Banque Angolaise, venue lui présenter un programme intitulé : « Agenda pour l’Afrique », programme qui se résume essentiellement sur l’auto-prise en charge des africains en mobilisant des investisseurs pour le développement des infrastructures. La RDC est le deuxième pays bénéficiaire du projet après l’Angola.

La délégation reçue était conduite par Céleste De Brito, Présidente du Conseil d’Administration de la Natra Bank, principal support financier du projet « Agenda pour l’Afrique » qui envisage la construction en Rdc, sur fonds d’investissements privés, de deux millions cinq cent mille maisons, ainsi que des infrastructures sociales, énergétiques, routières ou encore scolaires.

La particularité de ce programme, explique Céleste De Brito, réside dans le fait que cela se passe dans un cadre tout à fait privé. « Nous sommes spécialisés dans l’habitat, plus particulièrement dans la construction des maisons que nous donnons à crédit, et qui sont conditionnées par un paiement à long terme et à moindre frais. Ce qui facilite l’accessibilité à une plus large couche de la population », a-t-elle indiqué.

Pour donner vie à ce projet pharaonique, l’apport des banques s’avère vital. C’est ainsi que la « Natra Bank » va rapidement s’installer en RDC, déclare Céleste De Brito. Nous disposons d’un programme social qui consiste au montage des coopératives en une union, afin de financer le programme des investissements.

Un projet qui se décline donc sous un angle social, pour le plus grand bonheur de la population congolaise. L’essentiel est que toutes les couches de la population soient bénéficiaires de ce projet à condition qu’elles disposent des emplois et des revenus, poursuit la Présidente du Comité d’Administration de la Natra Bank.

Ce crédit, précise-t-elle, peut être soit une maison ou un véhicule ou encore un autre investissement à récupérer à long terme. Tout dépend de la capacité d’absorption du marché congolais. « Notre capacité financière est suffisamment élevée, atteignant plusieurs milliards suivant les secteurs d’investissements », a-t-elle rassurée. Une promesse qui annonce l’arrivée de capitaux suffisamment importants pour couvrir même le secteur minier. Par exemple, les coopératives d’extraction minière qui ont besoin d’équipements pour leur travail, mentionne Céleste de Brito.

(Primature)

 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF