mercredi 20 septembre 2017
Flash Infos
Rôle de la Fiscalité dans l’attraction régionale des investissements ANAPI : Le Directeur Général de l’Anapi, Anthony Nkinzo, a apporté sa contribution substantielle à faire progresser le système fiscal de la RDC, au Forum national sur la fiscalité en RDC. Il a aussi proposé des pistes de solutions. Dans le sous-thème                                                    Ouverture de la 2ème édition de l’Expo Béton à Kinshasa: La 2ème édition de l’Expo Béton placée sous le thème « Planification et aménagement des zones industrielles et résidentielles des agglomérations urbaines congolaises : enjeux, défis et perspectives » a démarré ses travaux depuis le Jeudi 07 septembre 2017, dans                                                    Les régies financières chargées de contribuer au fonds d’assainissement de Kinshasa: Les gouvernements central et provincial de Kinshasa se sont réunis mercredi 6 septembre à Kinshasa pour discuter sur la taxe d’assainissement de la capitale congolaise. Pour résoudre définitivement cette épineuse question, il a été demandé à quatre services de l’Etat                                                    Libéralisation du secteur des assurances : les opérateurs dressent l’état des lieux : L'état des lieux de la libéralisation du secteur des assurances en RDC a fait l’objet des échanges entre les opérateurs du secteur des assurances à Kinshasa le week end dernier. L’Hôtel Memling dans la commune de Gombe a servi de                                                    RDC : L’accord «ANAPI–FEC» vise l’amélioration du climat des affaires: L’accord de collaboration entre l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) et la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) s’inscrit dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires. La signature respectivement par Anthony Nkinzo, Directeur Général de l’ANAPI                                                    La RDC rejoint les six pays de la Cemac dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du: Depuis le 5 septembre 2017, la République démocratique du Congo (RDC) a rejoint le Groupe d’action contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme en Afrique centrale (Gabac), en qualité de membre associé ; puisque la RDC ne fait                                                    La RDC engagée dans la lutte contre la fraude et la contre bande minière: La RDC s’est engagée à fournir plus d’effort dans la lutte contre la fraude et la contrebande minière a déclaré mercredi  M. Kakese Vinalu, coordonnateur national du mécanisme national de coordination de la CIRGL au cours d’un entretien avec l’ACP. Il                                                    Les douaniers et experts congolais invités à appliquer les « règles d’origines » du COMESA: Le directeur général adjoint de la DGDA, Kongolo Kabila, a invité mercredi  à la clôture  de l’atelier sur «  les règles d’origine COMESA », les participants  à appliquer  les règles du COMESA efficacement et  à les mettre en pratique pour l’intérêt                                                    Les douaniers et experts congolais invités à appliquer les « règles d’origines » du COMESA: Le directeur général adjoint de la DGDA, Kongolo Kabila, a invité mercredi  à la clôture  de l’atelier sur «  les règles d’origine COMESA », les participants  à appliquer  les règles du COMESA efficacement et  à les mettre en pratique pour l’intérêt                                                    Le gouvernement prend en compte les recommandations de l'atelier: Le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe a, par ailleurs, exprimé l'engagement de son gouvernement à tenir compte des recommandations issues de la conférence sur le « Climat des affaires en RDC », dans l'exécution de sa nouvelle politique relative à                                                   

Possible reprise de l’activité économique entre 2017 et 2019 en RDC, selon le Gouvernement

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le  ministre de Communication et médias, Lambert Mende Omalanga a indiqué que la RDC peut escompter une reprise de l’activité économique pour la période 2017-2019 grâce aux efforts drastiques initiés par le gouvernement, notamment la réduction de 30% de fonctionnement des institutions de l’Etat, selon le compte rendu du conseil des ministres tenu le 7 et le 9 mars.

Cette reprise, selon ce compte rendu, est aussi liée à une demande intérieure qui laisse entrevoir des perspectives de la croissance de la demande mondiale sur le marché, précisant que cette croissance peut être réalisée que si l’économie est diversifiée.

Le chef du gouvernement, Samy Badibanga Ntita qui s’était entouré des ministres d’Etat, ministre de l’Economie et  des Finances, a brossé à l’intention des autres membres du gouvernement la situation macroéconomique et financière récente du pays.

Celle-ci, souligne le compte rendu, découlent des effets du ralentissement économique mondial, de la faiblesse des cours des principaux produits de base ainsi que la tendance à la baisse de l’entrée des capitaux étrangers.

Ces faiblesses ont entrainé à la fin de l’année 2016, un repli considérable du taux de croissance économique à 2,4% en 2016 alors qu’il se situait à 6,9% en 2015 et 9,6% en 2014.

Le gouverneur de la BCC a fait part de son constat d’une reprise, bien que lente, de l’activité économique. Il a demandé au gouvernement à encourager les investisseurs  dans le secteur pétrolier et minier, à émettre des bons de trésor pour collecter l’épargne extérieure, à limiter les paiements en devises en les réservant aux seuls paiements internationaux et  à accompagner le secteur privé dans la recherche des financements ainsi que l’amélioration du climat des affaires en réduisant la multiplicité des taxes.

Le conseil des ministres a, en outre, évoqué le phénomène de contrefaçon de certains  billets de banque signalé par le gouverneur de la BCC, qui selon lui, est une œuvre d’une chaine criminelle qui récupérait des billets impropres à la circulation destinée à la destruction.

A cet effet, des arrestations ont été opérées même au sein de l’Institut d’émission en rapport avec « ce véritable crime économique », précise le compte rendu qui indique que des mesures ont été prises par son institution pour sécuriser les opérations de destruction des billets impropres à la circulation.

Le gouverneur de la Banque centrale du Congo avait assisté à ce conseil qui avait un caractère purement économique.

(ACP)

 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF