dimanche 22 avril 2018
Flash Infos
La RDC participe à la réunion annuelle des investissements à DUBAI : Son Excellence Monsieur le Ministre d'Etat, Ministre en charge du Plan, le Professeur Modeste Bahati Lukwebo, est arrivé ce 09 avril 2018, à Dubaï où il prend part à la conférence annuelle des investissements (AIM), un événement mondial qui se                                                    L’ ANAPI INVITEE AU RDC EXPORT DE KINSHASA: Le ministère du Commerce extérieure a organisé du 02 au 04 avril 2018, le RDC Export, une table ronde de discussions autour des solutions pour la relance des exportations de produits de la République Démocratique du Congo, du lundi 2                                                    Le Forum économique (FOREC) de l’université de Kinshasa discute du climat des affaires: Le Forum économique (FOREC) de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université de Kinshasa, a organisé une conférence débat sur l’impact de l’amélioration du climat des affaires et son incidence sur la situation globale des affaires en                                                    La RDC présente au Salon international Agro-Tech à Kielce(Pologne): La RDC est désormais présente aux grands rendez-vous internationaux, où le Directeur Général de l' Agence Nationale pour la Promotion d'Investissement (ANAPI), M. Anthony Nkinzo a représenté SEM Modeste Bahati Lukwebo, Ministre d'Etat au Plan au salon international de la                                                    Le Ministre du Plan a procédé jeudi à l’ouverture des Journées Portes Ouvertes à l’ANAPI: Durant 3 jours, du jeudi 1er mars au samedi 3 mars, l’Agence nationale pour la promotion des investissements, Anapi, ouvre ses portes au grand public, Journées Portes Ouvertes, afin de vulgariser les réformes déjà entreprises par elle pour améliorer le                                                    Atelier-Anapi de sensibilisation : Les avocats confirment qu’il est plus facile et mois coûteux de créer une entreprise en RDC:   Les avocats ont confirmé que créer une entreprise n’est plus un parcours du combattant en RDC. Ils ont admis que des progrès notables ont été réalisés, notamment sur les délais, les procédures et les coûts, lors du processus de création d’entreprises,                                                    Construction d’un parc industriel de production de matériels électriques en RDC : Le ministre Kabange conduit une délégation d’hommes d’affaires: Le ministre de l’Aménagement du Territoire, Félix Kabange, a conduit lundi 5 février à l’Agence nationale pour la promotion des investissements, Anapi, un groupe d’investisseurs chinois qui est prêt à investir plus de 2 milliards de dollars américains en RDC,                                                    Newsletter du mois de janvier 2018: L’ANAPI vous remercie pour le temps que vous mettrez pour exploiter les informations contenues dans cette newsletter et reste ouverte à toute suggestion visant à améliorer la qualité et la quantité des données dont vous avez besoin dans le domaine des                                                    Le transfert de propriété en RDC: le Dg de l’ANAPI satisfait des réductions des coûts, délais et procédures: Le ministre des affaires foncières est totalement impliqués dans l’assainissement du climat des affaires sur l’indicateur  » Transfert de propriété « . En effet, grâce aux réformes initiées par le gouvernement pour améliorer le climat des affaires, il est aujourd’hui plus facile,                                                    Indicateur DB Permis de construire : le ministre de l’urbanisme s’engage à restituer l’autorisation permis de construire à l’Administration: Afin d’assainir le climat des affaires, le ministre de l’urbanisme et habitat, Joseph Kokonyangi, a résolu le mardi 23 janvier, à restituer l’autorisation Permis de construire à l’Administration, à supprimer rapidement les frais dits techniques, et à renforcer le site                                                   

Plus de 964 sites touristiques répertoriés en RDC

La République démocratique du Congo compte environ 964 sites touristiques répertoriés par le ministère du Tourisme sur l’ensemble du territoire national, dont 585 sites naturels, 108 historiques, 195 socioculturels et 76 industriels, indique un document du ministère de Tourisme dont une copie est parvenue lundi à l’ACP.

Parmi les 964 sites, 400 n’ont plus des voies d’accès et d’autres se trouvent dans des contrées insécurisées, précise la même source qui cite le secrétariat général au Tourisme.

A en croire cette source, au terme du premier trimestre 2015, la RDC a enregistré 77.575 visites des touristes venus contempler les espèces endémiques, notamment les gorilles de montagne et les bonobos sur le parc de Virunga. Ces visites ont rapporté au trésor public 324.100.000 FC, soit 3,5% des assignations.

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) envisageait de concevoir un programme avec la République démocratique du Congo pour lui permettre de remettre en marche son industrie touristique et de réhabiliter ses sites touristiques, souligne le document. Cette idée avait été lancée au mois d’avril 2014 par le directeur général adjoint de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), au cours d’un forum sur la promotion du tourisme en Afrique tenu à Marrakech, au Maroc.

Le directeur général de l’OMT avait reconnu que des pays comme l’Angola, la RDC, le Burundi, le Congo / Brazzaville, le Cameroun ont des atouts pour devenir de grandes destinations touristiques à l’instar du Maroc, du Kenya, de la Tunisie, de l’Egypte, de l’Afrique du Sud, de Maurice. Ces pays sont aujourd’hui des modèles en matière du développement de l’industrie touristique.

Parent pauvre de l’économie

L’industrie touristique congolaise a connu des années de gloire dans les années soixante-dix avec, notamment la visite de plusieurs milliers de touristes occidentaux et asiatiques dans les parcs nationaux de l’Est du pays. « Parmi les sites touristiques très prisés par les touristes, figurent entre autres, le parc national des Virunga qui abrite les immenses gorilles de montagnes, la réserve de faune à Okapis à Epulu, dans la Province Orientale, le site touristique d’Ishango dans la province du Nord Kivu, les chutes de Wagenia, près de la ville de Kisangani dans l’ex province Orientale, les chutes de Zongo, , les chutes d’Inga et le Jardin botanique de Kisantu, dans la province du Kongo central, le complexe minier du cuivre et le lac Tanganyika et ses îlots dans l’ancienne province du Katanga, sans oublier le parc présidentiel de la N’Sele à Kinshasa..

Depuis la fin des années 80, l’industrie touristique congolaise fait figure de parent pauvre de l’économie congolaise, en dépit du fait que la RDC est un scandale touristique. Le fond pour la promotion du Tourisme (FPT) provenant des taxes perçues dans des billets d’avion, les frais d’hôtel s’avère insuffisant pour faire face aux multiples défis dont la réhabilitation des voies d’accès aux sites. En outre, il n’existe pas, comme au Maroc, à Maurice et en Tunisie, des mesures d’incitation économique pour permettre aux opérateurs touristiques de contribuer à la promotion et au développement de l’industrie touristique en RDC. Au contraire, les opérateurs touristiques se plaignent d’une fiscalité qui étouffe et décourage les investisseurs de ce secteur pourtant pourvoyeur en devises.

(Source: ACP) 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF