vendredi 28 avril 2017
Flash Infos
Nouveau test réussi pour Yav Mulang au FMI et à la BM: Le ministre des Finances, Henri Yav Mulang, vient de séjourner une fois de plus à Washington, dans le cadre des réunions du printemps qu’organisent traditionnellement le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale (BM), à cette période. Selon les                                                    Visite de travail ce mercredi 26 avril 2016 de la firme russe GAZ PROMBANK: Dans le cadre de sa mission de prospection des opportunités d’affaires en RDC, la firme russe GAZ PROMBANK au travers de ses trois délégués, a été reçue le mercredi 26 avril 2017 par le Directeur Général a.i de l’ANAPI. Les échanges                                                    Le ministre de l’Energie confirme la participation de la RDC au Forum annuel africain sur l’énergie au Danemark: Le ministre de l’Energie et Ressources hydraulique, Anatole Matusila Malungeni, a confirmé la participation de la République démocratique du Congo au Forum annuel africain sur l’énergie, qui se tiendra en juin prochain à Copenhague, au Danemark, indique ce ministère dans                                                    La SCTP focalise ses espoirs de redressement sur sa voie ferrée Kinshasa-Matadi: Le directeur général ai, de la Société commerciale des transports et des ports(SCTP), Lewis Banguka, a déclaré samedi que cette entreprise repose ses espoirs de redressement sur la voie ferrée lors d’une célébration eucharistique marquant son 82ème anniversaire d’existence, à                                                    Newsletter du mois de mars 2017: La présente newsletter est un bulletin d’informations mensuel, destiné aux partenaires de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI), hommes d’affaires et investisseurs réels et potentiels disséminés à travers le monde. Les informations mises à la portée du public sont sélectionnées                                                    Croissance économique. Banque Mondiale: l’Afrique doit développer et améliorer ses infrastructures: Hier, mercredi 19 avril 2017, la Banque Mondiale a publié le rapport Africa’s Pulse devant la Presse Africaine lors d’une vidéoconférence tenue à New York. C’est à sa 15ème édition depuis qu’elle a commencé. Cette publication a pour objet, l’analyse                                                    Inauguration de la microcentrale hydroélectrique de Wau au Nord-Kivu: La micro centrale hydroélectrique de Wau dans le territoire de Masisi, province du Nord Kivu a été inauguré mardi, indique le PNUD dans un communiqué de presse remis mardi à l’ACP. Selon la source, la réalisation de cet ouvrage d’intérêt                                                    Congo-Kinshasa: AN - La profession d'architecte bientôt règlementée !: Initiée par l'Honorable Lucain Kasongo Mwandianvita, La proposition de loi portant création, organisation et fonctionnement de l'ordre national des architectes a été déclarée recevable et envoyée en commission mixte pour son approfondissement. Dans le souci de corriger certaines difficultés rencontrées le                                                    Congo-Kinshasa: Kibali Gold Mine se dirige vers une production complète !: Plein comme un œuf, le salon Virunga de Memling hôtel, à Gombe, a connu le mardi, 18 avril 2017, une activité singulière de l'entreprise Kibali Gold Mine. Le Président de Kibali et Pdg de Randgold, Mark Bristow, a étalé les réalisations                                                    Croissance en Afrique: le rebond après un net ralentissement: La croissance économique en Afrique subsaharienne est en train de rebondir en 2017, après avoir enregistré en 2016, son niveau le plus bas depuis plus de deux décennies. Telles sont les conclusions de la nouvelle édition d'Africa's Pulse, un rapport                                                   

Plus de 964 sites touristiques répertoriés en RDC

La République démocratique du Congo compte environ 964 sites touristiques répertoriés par le ministère du Tourisme sur l’ensemble du territoire national, dont 585 sites naturels, 108 historiques, 195 socioculturels et 76 industriels, indique un document du ministère de Tourisme dont une copie est parvenue lundi à l’ACP.

Parmi les 964 sites, 400 n’ont plus des voies d’accès et d’autres se trouvent dans des contrées insécurisées, précise la même source qui cite le secrétariat général au Tourisme.

A en croire cette source, au terme du premier trimestre 2015, la RDC a enregistré 77.575 visites des touristes venus contempler les espèces endémiques, notamment les gorilles de montagne et les bonobos sur le parc de Virunga. Ces visites ont rapporté au trésor public 324.100.000 FC, soit 3,5% des assignations.

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) envisageait de concevoir un programme avec la République démocratique du Congo pour lui permettre de remettre en marche son industrie touristique et de réhabiliter ses sites touristiques, souligne le document. Cette idée avait été lancée au mois d’avril 2014 par le directeur général adjoint de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), au cours d’un forum sur la promotion du tourisme en Afrique tenu à Marrakech, au Maroc.

Le directeur général de l’OMT avait reconnu que des pays comme l’Angola, la RDC, le Burundi, le Congo / Brazzaville, le Cameroun ont des atouts pour devenir de grandes destinations touristiques à l’instar du Maroc, du Kenya, de la Tunisie, de l’Egypte, de l’Afrique du Sud, de Maurice. Ces pays sont aujourd’hui des modèles en matière du développement de l’industrie touristique.

Parent pauvre de l’économie

L’industrie touristique congolaise a connu des années de gloire dans les années soixante-dix avec, notamment la visite de plusieurs milliers de touristes occidentaux et asiatiques dans les parcs nationaux de l’Est du pays. « Parmi les sites touristiques très prisés par les touristes, figurent entre autres, le parc national des Virunga qui abrite les immenses gorilles de montagnes, la réserve de faune à Okapis à Epulu, dans la Province Orientale, le site touristique d’Ishango dans la province du Nord Kivu, les chutes de Wagenia, près de la ville de Kisangani dans l’ex province Orientale, les chutes de Zongo, , les chutes d’Inga et le Jardin botanique de Kisantu, dans la province du Kongo central, le complexe minier du cuivre et le lac Tanganyika et ses îlots dans l’ancienne province du Katanga, sans oublier le parc présidentiel de la N’Sele à Kinshasa..

Depuis la fin des années 80, l’industrie touristique congolaise fait figure de parent pauvre de l’économie congolaise, en dépit du fait que la RDC est un scandale touristique. Le fond pour la promotion du Tourisme (FPT) provenant des taxes perçues dans des billets d’avion, les frais d’hôtel s’avère insuffisant pour faire face aux multiples défis dont la réhabilitation des voies d’accès aux sites. En outre, il n’existe pas, comme au Maroc, à Maurice et en Tunisie, des mesures d’incitation économique pour permettre aux opérateurs touristiques de contribuer à la promotion et au développement de l’industrie touristique en RDC. Au contraire, les opérateurs touristiques se plaignent d’une fiscalité qui étouffe et décourage les investisseurs de ce secteur pourtant pourvoyeur en devises.

(Source: ACP) 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF