jeudi 29 juin 2017
Flash Infos
RDC : L’OGEFREM s’offre un Lexique et met en place une Banque de données en ligne !: L’Office de Gestion du Fret multimodal (OGEFREM) s’est offert un « Lexique des Termes et Expressions Techniques usuels dans la Chaine de Transport Multimodal » et une Banque de données dans le cadre du projet « Observatoire National des Transports de la Rd                                                    RDC : Le Centre de Démonstration des Techniques Agricoles bientôt alimenté en électricité !: Deux après le lancement de ses activités, le Centre de Démonstration des Techniques Agricoles (CDTA) sera bientôt alimenté en électricité. Le Trésor Public via le Ministère du Budget vient de prendre en charge les frais de raccordement au courant électrique moyenne                                                    Le Président de la République Joseph Kabila promulgue la loi des Finances de l’exercice 2017: Le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange vient de signé, depuis la ville cuprifère de Lubumbashi, une série d’Ordonnances, dont l’une porte sur la promulgation de la loi des Finances publiques exercice 2017. Comme d’aucuns se le rappelleront, le Chef                                                    BAD : une nouvelle stratégie pour créer 25 millions d’emplois sur la prochaine décennie : A l’horizon 2025, la Banque africaine de développement (BAD) promet de générer 25 millions d'emplois à travers sa nouvelle stratégie qui pourrait avoir un impact positif sur un total de 50 millions de jeunes. Dénommée « Emploi pour les jeunes en Afrique                                                    PARTICIPATION DE L’ANAPI A LA JOURNEE D’OPPORTUNITES D’AFFAIRES PAYS, CE MERCREDI 21 JUIN 2017 A L’HOTEL MEMLING: Il s’est tenu ce mercredi 21 juin 2017 à l’Hôtel Memling de la Gombe, la Journée d’Opportunités d’Affaires Pays, organisée par la Nouvelle Chambre de Commerce Nationale, en sigle NCCN-RDC. L’organisation de cette journée s’inscrit dans l’optique de la promotion des                                                    Dix millions de dollars pour relancer les activités de la Minière de Bakwanga au Kasaï Oriental: Le gouvernement disponibilise actuellement la somme de dix millions de dollars américains en vue de relancer les activités de la Minière de Bakwanga, au Kasaï Oriental et éviter ainsi  la mort programmée de cet ancien fleuron de l’économie congolaise, a                                                    Ituri: 3,5 millions USD pour la gestion des Lacs Albert et Edouard: La Banque Africaine pour le Développement(BAD) a débloqué 3,5 millions de dollars américains pour le projet LEAF 2, qui vise à accroitre la production des poissons des lacs Albert et Edouard et améliorer les conditions de vie de la population                                                    La RDC, candidate pour abriter le bureau régional de la BAD: Le Ministre des Finances, Henry Yav Mulang, en  sa qualité de gouverneur pays auprès de la Banque africaine de développement (BAD), a proposé la candidature de la République démocratique du Congo pour abriter le bureau régional de cette institution bancaire                                                    La RDC lance son Initiative pour la traçabilité de l’or artisanal de l’or (ITOA): Le ministère des Mines a lancé lundi 19 juin à Kinshasa un dispositif pour assurer la traçabilité de l’or produite artisanalement en RDC. Ce dispositif, appelé ITOA (Initiative pour la traçabilité de l’or artisanal) vise l’encadrement de la filière aurifère pour                                                    Le premier café « Arabica » produit en RDC apprécié sur les marchés internationaux : Le Directeur général de l’Office national de café (ONC), Augustin Bompate Bo-Lounda, a indiqué au cours d’un entretien lundi 19 juin 2017 avec l’ACP, que le café « Arabica » produit pour la première fois en RDC est prisé sur                                                   

L’exportation caféière de la RDC évaluée actuellement à 8.000 tonnes annuellement

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La République démocratique du Congo(RDC) exporte actuellement 8.000 tonnes de café marchand de bonne qualité annuellement contre 120.000 en 2010, a indiqué lundi, Augustin Bompate Bo-Lounda, directeur général de l’Office national de café (ONC), au cours d’un entretien avec l’ACP.

Le nombre d’exportateurs est passé de 342 à 28, a-t-il révélé indiquant que cette baisse est liée à plusieurs facteurs, notamment à l’absence prolongée de l’ONC sur le terrain pour l’encadrement des planteurs, l’exportation frauduleuse des produits par certains opérateurs économiques, l’abandon de certaines plantations organisées, le manque de financement de la recherche agronomique, l’inexistence des crédits aux planteurs (faiblesse des mécanismes de financement agricole), le vieillissement des caféiers et la résurgence des maladies « Trache mycose) ayant décimé plusieurs plantations de Robusta dans les provinces du Nord-Kivu, de l’ex-Equateur et de l’ Ex-Orientale).

La libération mal maitrisée du commerce du café après 1976, la baisse persistante des cours du café sur le marché mondial(1999-2013), des conflits armés récurrents dans les zones à forte production du café, sont aussi à classer parmi les causes qui expliquent cette baisse.

En ce qui concerne particulièrement les conflits armés, a souligné Bompate, ceux-ci ont provoqué une crise politico-économique pendant plus d’une décennie et ont entrainé aussi le déplacement des populations dans les zones de production, sans oublier une fiscalité et des taxes très élevées émanant principalement des organismes ou services ne justifiant aucune prestation sur ce produit.

Elaboration d’un document de la stratégie de la filière café

Pour faire face à cette situation, le directeur général a fait savoir que le gouvernement a élaboré et adopté récemment le « document de la stratégie de la filière café ».

La vision du gouvernement à travers cette stratégie est d’améliorer les performances de la filière sur toute la chaine de valeur, créer des richesses en milieu rural à travers une caféiculture professionnalisée et compétitive.

Il s’agit aussi d’améliorer la productivité et la qualité de la récolte, la distribution gratuite des plantules de variétés performantes afin de rajeunir les vieilles plantations et d’en créer de nouvelles, le processus de traitement et de torréfaction ainsi que le circuit de commercialisation.

Le gouvernement entend aussi soutenir la dynamique d’un partenariat public-privé permettant aux acteurs de la chaine de valeur de travailler en synergie dans l’élaboration, le financement et la mise en œuvre des projets visant l’amélioration de la compétitivité du café Congolais sur le marché interne et international.

Il compte institutionnaliser le financement par le secteur public et les opérateurs privés nationaux des Instituts de recherche opérationnelle(INERA) en vue de la mise au point des variétés performantes et résistantes aux maladies et ravageurs et ce, pour améliorer de la qualité et du rendement à l’hectare.

Le gouvernement se charge de mettre à jour une législation spéciale sur le café et assurer son application stricte pour toutes les parties prenantes dans la chaine de valeur sous la supervision d’une autorité de l’ONC et assurer la présence du café Congolais à tous les grands évènements africains et internationaux sur le café et organiser sur le territoire national des évènements similaires.

Conscient de la mission lui confiée par l’Etat, a-t-il soutenu, la Direction générale de l’ONC a créé des centres pépinières pour la production et la vente des plantules aux planteurs avec l’encadrement des agronomes de l’Office pour relancer des activités dans ce secteur dans plusieurs provinces productrices de café ,notamment dans le Haut Uélé, le Maindombe, le Kongo Centrale, l’ Ex-Equateur et le Kwilu.

(Source: ACP) 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com/anapi@investindrc.cd
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF