mercredi 24 janvier 2018
Flash Infos
le Gouvernement se rend auprès de la société NESTLE S.A région Afrique équatoriale pour s’enquérir des raisons de son départ:   Après l’annonce soudaine, par la Société Nestlé S.A  de la fermeture de son usine et de ses activités en RDC en date du 30 janvier 2018, décision qui a fait l’objet de diverses interprétations dans l’opinion tant nationale qu’internationale, le                                                    Climat des Affaires : l’ANAPI évalue les réformes Doing Business 2019 sur la création d’entreprise et le paiement des taxes: Après la publication du Rapport Doing Business 2018 de la Banque Mondiale, à l’issue duquel la RDC a amélioré sa cotation dans le classement général de deux places, soit de la 184ème place occupée depuis 5 ans à la 182ème place, l’heure                                                    Global Touch Corporates. Start Up 2 : l’ANAPI participe à l’incitation des jeunes à l’entrepreneuriat: «Les jeunes entrepreneurs et ceux qu’ils inspirent sont la pierre angulaire de l’ascension de l’Afrique». Voilà une phrase incitatrice de Tony Elumelu que le Directeur général de l’Anapi, Anthony Nkinzo a reprise lors de son intervention le samedi 9 novembre                                                    RDC : Opportunités d’affaires, l’ANAPI convainc le Groupe turc MUSIAD !: L’Agence Nationale pour la Promotion de l’Investissement (ANAPI) a séduit le Groupe turc MUSIAD à saisir les opportunités d’affaires de la RDC. Ce groupe de 55 entreprises est prêt à investir dans la filière agricole. De Lubumbashi à Kinshasa, ces                                                    COMMUNIQUE:   L'ANAPI a appris avec regret l'annonce de la fermeture au 30 janvier 2018 de la Société Internationale Nestlé Congo Sa.   Pour rappel, Nestlé s'est établie en République Démocratique du Congo depuis plusieurs années et en 2009,  avec l'accompagnement de l'ANAPI , elle                                                    Le Ministre d’État B. Lukwebo a présidé l’atelier de dissémination des résultats Doing Business 2018: Le ministre d’État chargé du Plan a présidé lundi 27 novembre au Pullman Hôtel l’atelier de restitution des résultats Doing Business 2018, qui a classé la RDC 182ème sur 190 pays, organisé par l’Agence nationale pour la promotion des investissements                                                    AVIS AU PUBLIC: EN VUE DE RENFORCER LA TRANSPARENCE DANS LE PROCESSUS DE CREATION D’ENTREPRISE, LE GUICHET UNIQUE DE CREATION D'ENTREPRISE (GUCE) VIENT D’INSTAURER UN SYSTEME DE SUIVI ELECTRONIQUE DU DOSSIER EN LIGNE. EN EFFET, SANS DEVOIR SE DEPLACER, LE REQUERANT PEUT DESORMAIS SE                                                    L'ANAPI réunit les décideurs des services impliqués dans le processus de création d'entreprise sur l'informatisation et la mise en: L'ANAPI  réunit les décideurs des services impliqués dans le processus de création d'entreprise sur l'informatisation et la mise en réseau desdits services C'etait le mercredi 01 novembre 2017 que le Directeur Général de l'ANAPI, Monsieur Anthony NKINZO Kamole a réuni autour                                                    Climat des Affaires : l’ANAPI sensibilise la province du Haut Katanga:   La République Démocratique du Congo compte résolument améliorer le climat des affaires et ainsi favoriser les investissements tant nationaux qu’étrangers. C’est dans ce cadre qu’une délégation de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements ANAPI en sigle, conduite par Son Directeur                                                    PRESENTATION RAPPORT DOING BUSINESS 2018: La RDC améliore son classement dans le Rapport Doing Business 2018 de la Banque Mondiale qui vient d’être publié ce jour. En effet après 5 années de stagnation, le pays passe de la 184ème à la 182ème place.   Le Gouvernement de                                                   

L’exportation caféière de la RDC évaluée actuellement à 8.000 tonnes annuellement

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La République démocratique du Congo(RDC) exporte actuellement 8.000 tonnes de café marchand de bonne qualité annuellement contre 120.000 en 2010, a indiqué lundi, Augustin Bompate Bo-Lounda, directeur général de l’Office national de café (ONC), au cours d’un entretien avec l’ACP.

Le nombre d’exportateurs est passé de 342 à 28, a-t-il révélé indiquant que cette baisse est liée à plusieurs facteurs, notamment à l’absence prolongée de l’ONC sur le terrain pour l’encadrement des planteurs, l’exportation frauduleuse des produits par certains opérateurs économiques, l’abandon de certaines plantations organisées, le manque de financement de la recherche agronomique, l’inexistence des crédits aux planteurs (faiblesse des mécanismes de financement agricole), le vieillissement des caféiers et la résurgence des maladies « Trache mycose) ayant décimé plusieurs plantations de Robusta dans les provinces du Nord-Kivu, de l’ex-Equateur et de l’ Ex-Orientale).

La libération mal maitrisée du commerce du café après 1976, la baisse persistante des cours du café sur le marché mondial(1999-2013), des conflits armés récurrents dans les zones à forte production du café, sont aussi à classer parmi les causes qui expliquent cette baisse.

En ce qui concerne particulièrement les conflits armés, a souligné Bompate, ceux-ci ont provoqué une crise politico-économique pendant plus d’une décennie et ont entrainé aussi le déplacement des populations dans les zones de production, sans oublier une fiscalité et des taxes très élevées émanant principalement des organismes ou services ne justifiant aucune prestation sur ce produit.

Elaboration d’un document de la stratégie de la filière café

Pour faire face à cette situation, le directeur général a fait savoir que le gouvernement a élaboré et adopté récemment le « document de la stratégie de la filière café ».

La vision du gouvernement à travers cette stratégie est d’améliorer les performances de la filière sur toute la chaine de valeur, créer des richesses en milieu rural à travers une caféiculture professionnalisée et compétitive.

Il s’agit aussi d’améliorer la productivité et la qualité de la récolte, la distribution gratuite des plantules de variétés performantes afin de rajeunir les vieilles plantations et d’en créer de nouvelles, le processus de traitement et de torréfaction ainsi que le circuit de commercialisation.

Le gouvernement entend aussi soutenir la dynamique d’un partenariat public-privé permettant aux acteurs de la chaine de valeur de travailler en synergie dans l’élaboration, le financement et la mise en œuvre des projets visant l’amélioration de la compétitivité du café Congolais sur le marché interne et international.

Il compte institutionnaliser le financement par le secteur public et les opérateurs privés nationaux des Instituts de recherche opérationnelle(INERA) en vue de la mise au point des variétés performantes et résistantes aux maladies et ravageurs et ce, pour améliorer de la qualité et du rendement à l’hectare.

Le gouvernement se charge de mettre à jour une législation spéciale sur le café et assurer son application stricte pour toutes les parties prenantes dans la chaine de valeur sous la supervision d’une autorité de l’ONC et assurer la présence du café Congolais à tous les grands évènements africains et internationaux sur le café et organiser sur le territoire national des évènements similaires.

Conscient de la mission lui confiée par l’Etat, a-t-il soutenu, la Direction générale de l’ONC a créé des centres pépinières pour la production et la vente des plantules aux planteurs avec l’encadrement des agronomes de l’Office pour relancer des activités dans ce secteur dans plusieurs provinces productrices de café ,notamment dans le Haut Uélé, le Maindombe, le Kongo Centrale, l’ Ex-Equateur et le Kwilu.

(Source: ACP) 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF