vendredi 18 août 2017
Flash Infos
SENSIBILISATION DES REFORMES DOING BUSINESS INITIEES PAR LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO SUR L’INDICATEUR « CREATION D’ENTREPRISE »: L’amélioration du climat des affaires et des investissements est l’une des missions assignées à l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements, ANAPI en sigle. C’est dans cette optique que l’Agence organise ce mercredi 16 août 2017, au Restaurant ZAMANI à                                                    L’appréciation du FC face au dollar américain est une résultante de l’action de la BCC: Le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Deogratias Mutombo a indiqué, à l’issue de la réunion extraordinaire du Comité de politique monétaire (CPM) qu’il a présidée jeudi à Kinshasa, que l’appréciation du Franc congolais face aux devises étrangères,                                                    Le ministère de l’Economie nationale pour les concertations avec les pays limitrophes: Le ministre d’Etat en charge de l’Economie nationale, Joseph Kapika a annoncé mardi à la presse, la tenue prochaine et régulière des réunions inter –régionales de concertation économiques entre les experts de la RDC et leurs collègues de neuf pays                                                    CEREMONIE DE REMISE ET REPRISE A L’ANAPI: Il s’est tenu ce mercredi 2 août 2017 au siège administratif de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements, ANAPI en sigle dans la Commune de la Gombe, la cérémonie de remise et reprise entre la nouvelle équipe dirigeante de                                                    Deuxième visite du Consortium NORINCO International de la Chine en RDC, pour ses différents projets de modernisation: Le Consortium NORINCO International Corporation a été reçu en audience le jeudi 27 juillet 2017 au siège administratif de l’ANAPI par les cadres de la direction de Promotion de l’Agence et ce, dans le but de poursuivre les pourparlers relatifs                                                    Equateur : préparatifs de la première édition de la mini foire de Mbandaka: Les préparatifs de la première édition du mini foire de Mbandaka dont la coupure du ruban symbolique interviendra le 29 juillet 2017, vont bon train avec l’intensification des travaux de construction des stands et d’embellissement du site situé au parc                                                    La création d’une entreprise une chose importante, selon le Directeur général du guichet unique: Le Directeur général du guichet unique de création d’entreprises Amisi Heradi a invité, mercredi à Kinshasa, les participants à la conférence sur le salon d’affaires de Kinshasa à créer une entreprise qu’il considère comme quelque chose fondamentale et importante. Intervenant sur                                                    Selon Christine Lagarde, le FMI pourrait avoir pour siège la Chine dans 10 ans : En raison du poids économique de l’empire du Milieu, le Fonds monétaire international pourrait voir son siège délocaliser en Chine dans 10 ans. L’information rapportée par Reuters, révèle que si jamais l’influence de ce pays et d’autres pays émergents poursuit                                                    Sommet Forbes/Asie 2017 : une Congolaise représente l’Afrique à Manille: Des jeunes de moins de trente ans ont été conviés, du 24 au 25 juillet 2017, à une rencontre Forbes/Asie des entrepreneurs sociaux et économiques ayant le plus impacté leur environnement en 2016. Cet événement de prestige qui se déroule                                                    la carte de propriétaire sécurisée pour optimiser la gestion foncière: Pour le ministre congolais des Affaires Foncières, Lumeya-Dhu-Maleghi (photo), la gestion du foncier devrait être significativement améliorée par la mise en place de la carte de propriétaire sécurisée. C’est ce que rapporte Africa243. « Seul le ministère des Affaires Foncières garantit la                                                   

Croissance économique. Banque Mondiale: l’Afrique doit développer et améliorer ses infrastructures

Hier, mercredi 19 avril 2017, la Banque Mondiale a publié le rapport Africa’s Pulse devant la Presse Africaine lors d’une vidéoconférence tenue à New York. C’est à sa 15ème édition depuis qu’elle a commencé. Cette publication a pour objet, l’analyse de l’état des économies africaines et la proposition des solutions adéquates pour leur accroissement. Ce rapport a été synthétisé par Albert Zeufack, économiste en chef, Région Afrique. Il a été soutenu par Punam Chuhan-Pole, économiste principale, Région Afrique. L’orateur principal a démontré, selon ce rapport, que la croissance économique en Afrique est en train de rebondir et devrait atteindre cette année 2.6%. Ceci, c’est après avoir enregistré en 2016, son niveau le plus bas, l’économiste prouve qu’elle était une année noire.

En effet, les 2.6% sont insignifiants pour un Continent comme l’Afrique avec des pays qui ont des ressources naturelles très riches. Pour les atteindre, le chemin n’est pas facile. Il y a plusieurs obstacles qu’il faut surmonter notamment, la problématique de bonne politique. De ce fait, il faudrait que l’Afrique s’investisse dans les réformes du cadre macroéconomique et structurelle. C’est surtout sur la dernière que la Banque Mondiale mise. Selon le rapport Africa’s pulse, pour générer des ressources financières afin de stabiliser la situation économique, il faut passer par des infrastructures. C’est ce qui va permettre la région à se hisser au niveau des ‘’meilleures élèves’’ et augmenter ainsi son PIB par habitant.

Albert Zeufack avait commencé par saluer l’initiative de s’adresser à la Presse Africaine en français sans passer par un traducteur. Ça ne vient pas tous les jours. Cette communication a relié plusieurs Capitales et grandes Villes de l’Afrique. Il y avait entre autres : Kinshasa, Lomé, Brazzaville, Antananarivo, Abidjan, Lomé, Cotonou, Dakar, Ouagadougou et tant d’autres.

Il a fait savoir que la croissance des investissements en Afrique a été arrêtée entre 2014 et 2015 en chutant de près de 8 à 0,6%. Pour arrêter cette hémorragie, le rapport africa’s pulse, qu’il a détaillé propose que l’Afrique plante le décor en se fondant dans les investissements, surtout, dans les infrastructures pour réduire la pauvreté et favoriser le développement économique.

Cette invitation est lancée car, l’Afrique se situe actuellement au dernier rang de toutes les régions en développement, par rapport à la quasi-totalité des indicateurs de performance. Ce rapport, très riche, fait un état des lieux des infrastructures africaines. Il analyse la situation sur le plan de la qualité, quantité et les modalités de leur mise en œuvre. Il s’intéresse aussi à la relation entre la croissance des infrastructures et la croissance économique. Il examine enfin, le niveau des investissements publics et l’efficacité des dépenses. Les mettre tous ceux-ci en musique, fera en sorte que l’Afrique puisse progresser de 1,7 point de pourcentage supplémentaire chaque année.

Pour finir, Albert Zeufack souligne que ce rapport appelle à la mise en œuvre urgente de réformes visant à améliorer les institutions qui promeuvent du secteur privé, développer les marchés financiers locaux, améliorer les infrastructures et renforcer la mobilisation des ressources intérieures.

(Source : la Prospérité)

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com/anapi@investindrc.cd
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF