mardi 27 juin 2017
Flash Infos
PARTICIPATION DE L’ANAPI A LA JOURNEE D’OPPORTUNITES D’AFFAIRES PAYS, CE MERCREDI 21 JUIN 2017 A L’HOTEL MEMLING: Il s’est tenu ce mercredi 21 juin 2017 à l’Hôtel Memling de la Gombe, la Journée d’Opportunités d’Affaires Pays, organisée par la Nouvelle Chambre de Commerce Nationale, en sigle NCCN-RDC. L’organisation de cette journée s’inscrit dans l’optique de la promotion des                                                    Dix millions de dollars pour relancer les activités de la Minière de Bakwanga au Kasaï Oriental: Le gouvernement disponibilise actuellement la somme de dix millions de dollars américains en vue de relancer les activités de la Minière de Bakwanga, au Kasaï Oriental et éviter ainsi  la mort programmée de cet ancien fleuron de l’économie congolaise, a                                                    Ituri: 3,5 millions USD pour la gestion des Lacs Albert et Edouard: La Banque Africaine pour le Développement(BAD) a débloqué 3,5 millions de dollars américains pour le projet LEAF 2, qui vise à accroitre la production des poissons des lacs Albert et Edouard et améliorer les conditions de vie de la population                                                    La RDC, candidate pour abriter le bureau régional de la BAD: Le Ministre des Finances, Henry Yav Mulang, en  sa qualité de gouverneur pays auprès de la Banque africaine de développement (BAD), a proposé la candidature de la République démocratique du Congo pour abriter le bureau régional de cette institution bancaire                                                    La RDC lance son Initiative pour la traçabilité de l’or artisanal de l’or (ITOA): Le ministère des Mines a lancé lundi 19 juin à Kinshasa un dispositif pour assurer la traçabilité de l’or produite artisanalement en RDC. Ce dispositif, appelé ITOA (Initiative pour la traçabilité de l’or artisanal) vise l’encadrement de la filière aurifère pour                                                    Le premier café « Arabica » produit en RDC apprécié sur les marchés internationaux : Le Directeur général de l’Office national de café (ONC), Augustin Bompate Bo-Lounda, a indiqué au cours d’un entretien lundi 19 juin 2017 avec l’ACP, que le café « Arabica » produit pour la première fois en RDC est prisé sur                                                    Quinze millions USD des investisseurs indiens pour l’électrification de la ville de Mbandaka: Le ministre d’Etat en charge du Plan, Modeste Bahati Lukwebo, a échangé jeudi avec une délégation des investisseurs indiens conduite par le gouverneur de la province de l’Equateur, Tony Bolamba , sur un projet d’investissement de l’ordre de 15 millions                                                    La RDC et la Banque mondiale signent trois accords de financement d’un montant de 280 millions USD : Le ministre des Finances, Henry  Yav  Mulang pour la République démocratique du Congo (RDC) et le directeur  des opérations de la Banque mondiale en RDC, Ahmadou Moustapha Ndiaye, ont signé mardi  à Kinshasa, trois   accords  de financement de 280 millions                                                    Le démarrage des travaux de la CIMASAT annoncé pour cette année: Le ministre de l’Industrie, Ilunga Leu a annoncé, mercredi à l’occasion de sa réplique aux préoccupations des députés nationaux relatives à la question orale avec débat du député Alphonse Awenze Makiaba  sur la situation actuelle de la cimenterie de Maïko,                                                    Au terme d’une réunion présidée lundi par le ministre du Plan Bahati : Bientôt les contrôles contre la fraude économique,: Dans le cadre de la maximisation des recettes conformément aux promesses faites par le gouvernement central dans son programme budgétaire, le ministre d’Etat et ministre du Plan Modeste Bahati Lukwebo a présidé une importante réunion, le lundi 12 juin 2017,                                                   

Le système de Passation des marchés publics en RDC jugé conforme aux standards internationaux

Les participants à l’atelier de validation  du rapport d’évaluation du système de passation des marchés publics en République démocratique du Congo pour l’exercice 2017 ont estimé que  le cadre légal et réglementaire du système national de passation des marchés publics  en RDC est conforme aux standards international  à la clôture lundi  des travaux ouvert à cette fin  le même jour à Kinshasa.

Ils ont fait savoir cependant,  que ce système de passation des marchés contient quelques faiblesses qu’il faudra améliorer avant de faire des recommandations  et de proposer des pistes de solutions assorties d’une feuille des routes pour l’amélioration de son opérationnalité. A en croire les participants, ce système ne permet pas l’accès des petites et moyennes entreprises (PME) congolaises aux finances.

Organisé par la Banque africaine de développement (BAD)en partenariat avec l’Autorité de régulation des marchés publics(ARMP), cet atelier de restitution fait suite à une évaluation initiée en décembre 2016 par cette institution bancaire sur le système de passation des marchés congolais  en  vue de déceler les faiblesses et de proposer les pistes de solutions. Il s’est s’agit également de se prononcer  sur les constats  en rapport  avec les indicateurs  critiques  pour son utilisation  dans les projets financés par la BAD.

Le chargé de programme pays de la BAD a laissé entendre dans son intervention  que son institution milite  pour la promotion et le développement de l’industrie nationale en vue de l’orienter vers des acquisitions  durables. Pour la BAD, la mise en place  d’une politique  visant à améliorer la part des entreprises nationales  aux marchés  et aux contrats publics   qui s’articulent autour des secteurs  ou domaines dans lesquels l’entreprise  nationale a un avantage  comparatif. Il s’agit, a-t-il dit, d’une stratégie nationale pour préparer les entreprises nationales à répondre aux exigences environnementales et sociales dans les marchés publics.

Par ailleurs, il a rassuré que son institution est déterminée à tout mettre en œuvre  pour accompagner la RDC dans ses efforts de renforcer le cadre des marchés publics en vue d’un meilleur impact sur le développement du pays.

M. François Serres,  consultant  français recruté par la BAD, qui a procédé à l’évaluation du  système de passation des marchés publics de la RDC,  a  fait le constat selon lequel, il existe des écarts  dans la pratique de passation des marchés. Pour rendre le système efficace, ces écarts doivent être améliorés  en vue de l’opérationnalité du système de passations de marchés publics.

Revisiter les textes d’application

Le directeur général de l’Autorité de régulation des marchés publics (l’ARMP), Stany  Bujakera, a dans son mot  de circonstance, indiqué que les textes d’application et les documents relatives aux passations des marchés publics nécessite une revisitation en vue  d’améliorer  l’efficiente et la transparence des règles et procédures  de la passation et de l’exécution des marchés publics.

Cette mise à jour, a-t-il dit, a pour objectif d’améliorer les performances du cadre institutionnel et professionnel  du système  de passations de marchés publics. Il a souligné que cela passe  également par la mise en place d’un mécanisme  de financement pérenne  de l’Autorité  de régulation  des marchés publics distinct du trésor public.

M. Bujakera a salué  l’initiative de la BAD, qui  veut voir le système national de passation  des marchés s’améliorer  et se perfectionner  pour le bien-être du congolais, indiquant que  l’ARMP  s’engage  avec l’appui  du gouvernement de la RDC  et le concours de  ses   partenaires  techniques  et financier à mettre en œuvre les recommandations découlant de cet atelier. Outre les experts de l’ARMP, les services en charge de la pratique de la procédure de passations des marchés publics en RDC ont participé à cet atelier. (ACP)

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com/anapi@investindrc.cd
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF