dimanche 22 avril 2018
Flash Infos
La RDC participe à la réunion annuelle des investissements à DUBAI : Son Excellence Monsieur le Ministre d'Etat, Ministre en charge du Plan, le Professeur Modeste Bahati Lukwebo, est arrivé ce 09 avril 2018, à Dubaï où il prend part à la conférence annuelle des investissements (AIM), un événement mondial qui se                                                    L’ ANAPI INVITEE AU RDC EXPORT DE KINSHASA: Le ministère du Commerce extérieure a organisé du 02 au 04 avril 2018, le RDC Export, une table ronde de discussions autour des solutions pour la relance des exportations de produits de la République Démocratique du Congo, du lundi 2                                                    Le Forum économique (FOREC) de l’université de Kinshasa discute du climat des affaires: Le Forum économique (FOREC) de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université de Kinshasa, a organisé une conférence débat sur l’impact de l’amélioration du climat des affaires et son incidence sur la situation globale des affaires en                                                    La RDC présente au Salon international Agro-Tech à Kielce(Pologne): La RDC est désormais présente aux grands rendez-vous internationaux, où le Directeur Général de l' Agence Nationale pour la Promotion d'Investissement (ANAPI), M. Anthony Nkinzo a représenté SEM Modeste Bahati Lukwebo, Ministre d'Etat au Plan au salon international de la                                                    Le Ministre du Plan a procédé jeudi à l’ouverture des Journées Portes Ouvertes à l’ANAPI: Durant 3 jours, du jeudi 1er mars au samedi 3 mars, l’Agence nationale pour la promotion des investissements, Anapi, ouvre ses portes au grand public, Journées Portes Ouvertes, afin de vulgariser les réformes déjà entreprises par elle pour améliorer le                                                    Atelier-Anapi de sensibilisation : Les avocats confirment qu’il est plus facile et mois coûteux de créer une entreprise en RDC:   Les avocats ont confirmé que créer une entreprise n’est plus un parcours du combattant en RDC. Ils ont admis que des progrès notables ont été réalisés, notamment sur les délais, les procédures et les coûts, lors du processus de création d’entreprises,                                                    Construction d’un parc industriel de production de matériels électriques en RDC : Le ministre Kabange conduit une délégation d’hommes d’affaires: Le ministre de l’Aménagement du Territoire, Félix Kabange, a conduit lundi 5 février à l’Agence nationale pour la promotion des investissements, Anapi, un groupe d’investisseurs chinois qui est prêt à investir plus de 2 milliards de dollars américains en RDC,                                                    Newsletter du mois de janvier 2018: L’ANAPI vous remercie pour le temps que vous mettrez pour exploiter les informations contenues dans cette newsletter et reste ouverte à toute suggestion visant à améliorer la qualité et la quantité des données dont vous avez besoin dans le domaine des                                                    Le transfert de propriété en RDC: le Dg de l’ANAPI satisfait des réductions des coûts, délais et procédures: Le ministre des affaires foncières est totalement impliqués dans l’assainissement du climat des affaires sur l’indicateur  » Transfert de propriété « . En effet, grâce aux réformes initiées par le gouvernement pour améliorer le climat des affaires, il est aujourd’hui plus facile,                                                    Indicateur DB Permis de construire : le ministre de l’urbanisme s’engage à restituer l’autorisation permis de construire à l’Administration: Afin d’assainir le climat des affaires, le ministre de l’urbanisme et habitat, Joseph Kokonyangi, a résolu le mardi 23 janvier, à restituer l’autorisation Permis de construire à l’Administration, à supprimer rapidement les frais dits techniques, et à renforcer le site                                                   

La BM entend développer une zone économique en RDC d’ici à 2019

La Banque mondiale entend  développer d’ici à 2019, une zone économique en RDC destinée à impulser un nombre d’activités économiques notamment dans  la commune de Maluku, à Kinshasa, a indiqué Milaine Rossanaly spécialiste de cette institution de Bretton Woods en matière de développement du secteur privé. Elle a fait savoir que la mise en œuvre de la zone économique spéciale en RDC s’inscrit dans le cadre du projet de développement des pôles de croissances Ouest (PDPC) lancé en avril 2014, à Kinshasa.

Le PDPC, a-t-elle dit, intervient dans les secteurs de l’agriculture, à travers le développement de la chaîne de valeur agricole dans la province du Kongo central et le développement du secteur privé. C’est dans ce dernier domaine, a-t-elle précisé, que sont prévus le financement de la zone économique spéciale de Maluku pour un montant de 27 millions de dollars américains  et l’amélioration proactive du climat des affaires dans a zone ciblée Mme Rossanaly a fait remarquer que le projet PDPC, financé à hauteur de 110 millions de dollars américains arrive à échéance en 2019. La Banque mondiale  a eu à observer la mise en œuvre du projet à Kinshasa,  et au Kongo central.  Le train d’avancement des activités est constaté à Matadi et Kinshasa.

Le PDPC se décline en plusieurs activités dont la première consiste en la    mise en place d’un partenariat public-privé (PPP). Dans ce cadre le projet finance  le recrutement d’un conseiller en transaction devant appuyer le gouvernement dans l’identification d’un développeur de la zone économique spéciale pour Maluku et la conclusion d’un partenariat public-privé. La deuxième activité concerne la mise en place  d’une autorité des zones économique spéciale consistant en un projet d’aide au recrutement de l’unité de gestion de ces zones économiques  et à  la contribution au renforcement des capacités et à l’opérationnalisation de cette unité. La troisième activité est relative au financement des infrastructures de base autour  et à l’intérieure de la zone économique de Maluku. Cette composante est liée à des conditions de décaissement dans le respect des mesures environnementales et sociales, telles que définies dans l’accord de financement signé entre la Banque mondiale et le gouvernement congolais.

L’engagement à recenser la population

Par ailleurs, Mme Rossanaly a indiqué que la Banque mondiale s’est engagée à recenser avant l’indemnisation la population qui occupait les 244 hectares mobilisées à Maluku pour les travaux de différents projets envisagés par cette institution de Bretton Wood.

A ce jour, signale-t-elle,   90% des personnes recensées sont aujourd’hui indemnisées conformément au plan de réinstallation de la population, validée aussi bien par le gouvernement que la Banque mondiale en 2012 et le processus de compensation poursuit son cours normal. Concernant les types d’infrastructures envisagées à l’intérieur et à l’extérieur de la zone économique spéciale. ACP

Pourquoi investir en RDCongo ?

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF