jeudi 29 juin 2017
Flash Infos
RDC : L’OGEFREM s’offre un Lexique et met en place une Banque de données en ligne !: L’Office de Gestion du Fret multimodal (OGEFREM) s’est offert un « Lexique des Termes et Expressions Techniques usuels dans la Chaine de Transport Multimodal » et une Banque de données dans le cadre du projet « Observatoire National des Transports de la Rd                                                    RDC : Le Centre de Démonstration des Techniques Agricoles bientôt alimenté en électricité !: Deux après le lancement de ses activités, le Centre de Démonstration des Techniques Agricoles (CDTA) sera bientôt alimenté en électricité. Le Trésor Public via le Ministère du Budget vient de prendre en charge les frais de raccordement au courant électrique moyenne                                                    Le Président de la République Joseph Kabila promulgue la loi des Finances de l’exercice 2017: Le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange vient de signé, depuis la ville cuprifère de Lubumbashi, une série d’Ordonnances, dont l’une porte sur la promulgation de la loi des Finances publiques exercice 2017. Comme d’aucuns se le rappelleront, le Chef                                                    BAD : une nouvelle stratégie pour créer 25 millions d’emplois sur la prochaine décennie : A l’horizon 2025, la Banque africaine de développement (BAD) promet de générer 25 millions d'emplois à travers sa nouvelle stratégie qui pourrait avoir un impact positif sur un total de 50 millions de jeunes. Dénommée « Emploi pour les jeunes en Afrique                                                    PARTICIPATION DE L’ANAPI A LA JOURNEE D’OPPORTUNITES D’AFFAIRES PAYS, CE MERCREDI 21 JUIN 2017 A L’HOTEL MEMLING: Il s’est tenu ce mercredi 21 juin 2017 à l’Hôtel Memling de la Gombe, la Journée d’Opportunités d’Affaires Pays, organisée par la Nouvelle Chambre de Commerce Nationale, en sigle NCCN-RDC. L’organisation de cette journée s’inscrit dans l’optique de la promotion des                                                    Dix millions de dollars pour relancer les activités de la Minière de Bakwanga au Kasaï Oriental: Le gouvernement disponibilise actuellement la somme de dix millions de dollars américains en vue de relancer les activités de la Minière de Bakwanga, au Kasaï Oriental et éviter ainsi  la mort programmée de cet ancien fleuron de l’économie congolaise, a                                                    Ituri: 3,5 millions USD pour la gestion des Lacs Albert et Edouard: La Banque Africaine pour le Développement(BAD) a débloqué 3,5 millions de dollars américains pour le projet LEAF 2, qui vise à accroitre la production des poissons des lacs Albert et Edouard et améliorer les conditions de vie de la population                                                    La RDC, candidate pour abriter le bureau régional de la BAD: Le Ministre des Finances, Henry Yav Mulang, en  sa qualité de gouverneur pays auprès de la Banque africaine de développement (BAD), a proposé la candidature de la République démocratique du Congo pour abriter le bureau régional de cette institution bancaire                                                    La RDC lance son Initiative pour la traçabilité de l’or artisanal de l’or (ITOA): Le ministère des Mines a lancé lundi 19 juin à Kinshasa un dispositif pour assurer la traçabilité de l’or produite artisanalement en RDC. Ce dispositif, appelé ITOA (Initiative pour la traçabilité de l’or artisanal) vise l’encadrement de la filière aurifère pour                                                    Le premier café « Arabica » produit en RDC apprécié sur les marchés internationaux : Le Directeur général de l’Office national de café (ONC), Augustin Bompate Bo-Lounda, a indiqué au cours d’un entretien lundi 19 juin 2017 avec l’ACP, que le café « Arabica » produit pour la première fois en RDC est prisé sur                                                   

La BM entend développer une zone économique en RDC d’ici à 2019

La Banque mondiale entend  développer d’ici à 2019, une zone économique en RDC destinée à impulser un nombre d’activités économiques notamment dans  la commune de Maluku, à Kinshasa, a indiqué Milaine Rossanaly spécialiste de cette institution de Bretton Woods en matière de développement du secteur privé. Elle a fait savoir que la mise en œuvre de la zone économique spéciale en RDC s’inscrit dans le cadre du projet de développement des pôles de croissances Ouest (PDPC) lancé en avril 2014, à Kinshasa.

Le PDPC, a-t-elle dit, intervient dans les secteurs de l’agriculture, à travers le développement de la chaîne de valeur agricole dans la province du Kongo central et le développement du secteur privé. C’est dans ce dernier domaine, a-t-elle précisé, que sont prévus le financement de la zone économique spéciale de Maluku pour un montant de 27 millions de dollars américains  et l’amélioration proactive du climat des affaires dans a zone ciblée Mme Rossanaly a fait remarquer que le projet PDPC, financé à hauteur de 110 millions de dollars américains arrive à échéance en 2019. La Banque mondiale  a eu à observer la mise en œuvre du projet à Kinshasa,  et au Kongo central.  Le train d’avancement des activités est constaté à Matadi et Kinshasa.

Le PDPC se décline en plusieurs activités dont la première consiste en la    mise en place d’un partenariat public-privé (PPP). Dans ce cadre le projet finance  le recrutement d’un conseiller en transaction devant appuyer le gouvernement dans l’identification d’un développeur de la zone économique spéciale pour Maluku et la conclusion d’un partenariat public-privé. La deuxième activité concerne la mise en place  d’une autorité des zones économique spéciale consistant en un projet d’aide au recrutement de l’unité de gestion de ces zones économiques  et à  la contribution au renforcement des capacités et à l’opérationnalisation de cette unité. La troisième activité est relative au financement des infrastructures de base autour  et à l’intérieure de la zone économique de Maluku. Cette composante est liée à des conditions de décaissement dans le respect des mesures environnementales et sociales, telles que définies dans l’accord de financement signé entre la Banque mondiale et le gouvernement congolais.

L’engagement à recenser la population

Par ailleurs, Mme Rossanaly a indiqué que la Banque mondiale s’est engagée à recenser avant l’indemnisation la population qui occupait les 244 hectares mobilisées à Maluku pour les travaux de différents projets envisagés par cette institution de Bretton Wood.

A ce jour, signale-t-elle,   90% des personnes recensées sont aujourd’hui indemnisées conformément au plan de réinstallation de la population, validée aussi bien par le gouvernement que la Banque mondiale en 2012 et le processus de compensation poursuit son cours normal. Concernant les types d’infrastructures envisagées à l’intérieur et à l’extérieur de la zone économique spéciale. ACP

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com/anapi@investindrc.cd
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF