mercredi 20 septembre 2017
Flash Infos
Rôle de la Fiscalité dans l’attraction régionale des investissements ANAPI : Le Directeur Général de l’Anapi, Anthony Nkinzo, a apporté sa contribution substantielle à faire progresser le système fiscal de la RDC, au Forum national sur la fiscalité en RDC. Il a aussi proposé des pistes de solutions. Dans le sous-thème                                                    Ouverture de la 2ème édition de l’Expo Béton à Kinshasa: La 2ème édition de l’Expo Béton placée sous le thème « Planification et aménagement des zones industrielles et résidentielles des agglomérations urbaines congolaises : enjeux, défis et perspectives » a démarré ses travaux depuis le Jeudi 07 septembre 2017, dans                                                    Les régies financières chargées de contribuer au fonds d’assainissement de Kinshasa: Les gouvernements central et provincial de Kinshasa se sont réunis mercredi 6 septembre à Kinshasa pour discuter sur la taxe d’assainissement de la capitale congolaise. Pour résoudre définitivement cette épineuse question, il a été demandé à quatre services de l’Etat                                                    Libéralisation du secteur des assurances : les opérateurs dressent l’état des lieux : L'état des lieux de la libéralisation du secteur des assurances en RDC a fait l’objet des échanges entre les opérateurs du secteur des assurances à Kinshasa le week end dernier. L’Hôtel Memling dans la commune de Gombe a servi de                                                    RDC : L’accord «ANAPI–FEC» vise l’amélioration du climat des affaires: L’accord de collaboration entre l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) et la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) s’inscrit dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires. La signature respectivement par Anthony Nkinzo, Directeur Général de l’ANAPI                                                    La RDC rejoint les six pays de la Cemac dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du: Depuis le 5 septembre 2017, la République démocratique du Congo (RDC) a rejoint le Groupe d’action contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme en Afrique centrale (Gabac), en qualité de membre associé ; puisque la RDC ne fait                                                    La RDC engagée dans la lutte contre la fraude et la contre bande minière: La RDC s’est engagée à fournir plus d’effort dans la lutte contre la fraude et la contrebande minière a déclaré mercredi  M. Kakese Vinalu, coordonnateur national du mécanisme national de coordination de la CIRGL au cours d’un entretien avec l’ACP. Il                                                    Les douaniers et experts congolais invités à appliquer les « règles d’origines » du COMESA: Le directeur général adjoint de la DGDA, Kongolo Kabila, a invité mercredi  à la clôture  de l’atelier sur «  les règles d’origine COMESA », les participants  à appliquer  les règles du COMESA efficacement et  à les mettre en pratique pour l’intérêt                                                    Les douaniers et experts congolais invités à appliquer les « règles d’origines » du COMESA: Le directeur général adjoint de la DGDA, Kongolo Kabila, a invité mercredi  à la clôture  de l’atelier sur «  les règles d’origine COMESA », les participants  à appliquer  les règles du COMESA efficacement et  à les mettre en pratique pour l’intérêt                                                    Le gouvernement prend en compte les recommandations de l'atelier: Le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe a, par ailleurs, exprimé l'engagement de son gouvernement à tenir compte des recommandations issues de la conférence sur le « Climat des affaires en RDC », dans l'exécution de sa nouvelle politique relative à                                                   

Mise en œuvre des 28 mesures urgentes pour la stabilisation économique de la RDC

Le ministre d’Etat au Plan, Modeste Bahati Lukwebo, a annoncé la mise en œuvre des décisions et orientations du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange sur les 28 mesures urgentes, visant la stabilisation et la relance économique de la RDC, à l’issue d’une réunion interministérielle qu’il a présidée lundi à Kinshasa. Bahati a fait savoir que ces 28 mesures urgentes débuteront par la lutte contre la fraude économique, fiscale et douanière. Des équipes mixtes chargées d’effectuer des contrôles dans les secteurs précités seront constituées à cet effet.

L’envoi d’une mission d’enquête auprès des entreprises qui s’adonnent au cumul des marges bénéficiaires, l’évaluation et l’audit des contrats d’amodiation et de partenariat conclus avec les sociétés minières de l’Etat , la sélection rigoureuse dans l’octroi de nouvelles exonérations et évaluation de celles en cours, la réduction des taxes à l’exportation de certains produits, font également partie matières de contrôle.

La mission consistera également à encadrer des recettes dans les principaux centres d’ordonnancement du pays, à contrôler dans le secteur de transports et voies de communication, en l’application de l’ordre opérationnel relatif, en la limitation du nombres de services aux frontières d’une part, et d’autre part , en le marquage moléculaire du carburant, au renforcement du contrôle du sim box, à permettre à l’Autorité de régulation des postes et télécommunication en RDC (ARPTC), à signer des contrats de partenariat avec des sociétés spécialisées, en l’application du décret du Premier-ministre obligeant tout opérateur économique à s’affilier à une organisation patronale de son choix.

Il s’agit aussi de l’élargissement de l’assiette fiscale notamment en fiscalisant le secteur informel, en l’évaluation des partenariats avec les opérateurs économiques des secteurs des télécommunications afin d’en résilier ceux jugés non rentables, en la réduction à la baisse du pourcentage de la prime octroyée aux aviseurs, à sanctionner sévèrement tous les responsables politiques, militaires ou autres ayant favoriser ou couvert la fraude ainsi que la mise en œuvre de la mesure de performance pour renforcer l’efficacité des agent du fisc et des douanes ainsi que des mandataires des entreprises du portefeuille de l’Etat en renforçant les sanctions positives ou négatives.

Pour reformer le système fiscal, Il a noté qu’il faudra notamment unifier l’administration fiscale et accélérer la mise en place du système de gestion informatisé des contribuables permettant l’interconnexion de toutes les administrations financières.

Pour sa part, le vice- président national de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) chargé des PME , Dieudonné Kasembo , en tant que partenaire du gouvernement a été invité à cette réunion en vue de réfléchir ensemble sur la mise en œuvre des 28 mesures, de faire des propositions de nature à soutenir le gouvernement, étant donné que certains de membres de cette corporation sont aussi victimes de la fraude.

La FEC tient à élargir l’assiette fiscale car, dit-t-elle, plus qu’on va ramener les gens vers le formel, tous seront bénéficiaires et se déclare de ce fait disposée à accompagner le gouvernement dans cette tâche.

(Source: ACP) 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF