mercredi 24 janvier 2018
Flash Infos
le Gouvernement se rend auprès de la société NESTLE S.A région Afrique équatoriale pour s’enquérir des raisons de son départ:   Après l’annonce soudaine, par la Société Nestlé S.A  de la fermeture de son usine et de ses activités en RDC en date du 30 janvier 2018, décision qui a fait l’objet de diverses interprétations dans l’opinion tant nationale qu’internationale, le                                                    Climat des Affaires : l’ANAPI évalue les réformes Doing Business 2019 sur la création d’entreprise et le paiement des taxes: Après la publication du Rapport Doing Business 2018 de la Banque Mondiale, à l’issue duquel la RDC a amélioré sa cotation dans le classement général de deux places, soit de la 184ème place occupée depuis 5 ans à la 182ème place, l’heure                                                    Global Touch Corporates. Start Up 2 : l’ANAPI participe à l’incitation des jeunes à l’entrepreneuriat: «Les jeunes entrepreneurs et ceux qu’ils inspirent sont la pierre angulaire de l’ascension de l’Afrique». Voilà une phrase incitatrice de Tony Elumelu que le Directeur général de l’Anapi, Anthony Nkinzo a reprise lors de son intervention le samedi 9 novembre                                                    RDC : Opportunités d’affaires, l’ANAPI convainc le Groupe turc MUSIAD !: L’Agence Nationale pour la Promotion de l’Investissement (ANAPI) a séduit le Groupe turc MUSIAD à saisir les opportunités d’affaires de la RDC. Ce groupe de 55 entreprises est prêt à investir dans la filière agricole. De Lubumbashi à Kinshasa, ces                                                    COMMUNIQUE:   L'ANAPI a appris avec regret l'annonce de la fermeture au 30 janvier 2018 de la Société Internationale Nestlé Congo Sa.   Pour rappel, Nestlé s'est établie en République Démocratique du Congo depuis plusieurs années et en 2009,  avec l'accompagnement de l'ANAPI , elle                                                    Le Ministre d’État B. Lukwebo a présidé l’atelier de dissémination des résultats Doing Business 2018: Le ministre d’État chargé du Plan a présidé lundi 27 novembre au Pullman Hôtel l’atelier de restitution des résultats Doing Business 2018, qui a classé la RDC 182ème sur 190 pays, organisé par l’Agence nationale pour la promotion des investissements                                                    AVIS AU PUBLIC: EN VUE DE RENFORCER LA TRANSPARENCE DANS LE PROCESSUS DE CREATION D’ENTREPRISE, LE GUICHET UNIQUE DE CREATION D'ENTREPRISE (GUCE) VIENT D’INSTAURER UN SYSTEME DE SUIVI ELECTRONIQUE DU DOSSIER EN LIGNE. EN EFFET, SANS DEVOIR SE DEPLACER, LE REQUERANT PEUT DESORMAIS SE                                                    L'ANAPI réunit les décideurs des services impliqués dans le processus de création d'entreprise sur l'informatisation et la mise en: L'ANAPI  réunit les décideurs des services impliqués dans le processus de création d'entreprise sur l'informatisation et la mise en réseau desdits services C'etait le mercredi 01 novembre 2017 que le Directeur Général de l'ANAPI, Monsieur Anthony NKINZO Kamole a réuni autour                                                    Climat des Affaires : l’ANAPI sensibilise la province du Haut Katanga:   La République Démocratique du Congo compte résolument améliorer le climat des affaires et ainsi favoriser les investissements tant nationaux qu’étrangers. C’est dans ce cadre qu’une délégation de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements ANAPI en sigle, conduite par Son Directeur                                                    PRESENTATION RAPPORT DOING BUSINESS 2018: La RDC améliore son classement dans le Rapport Doing Business 2018 de la Banque Mondiale qui vient d’être publié ce jour. En effet après 5 années de stagnation, le pays passe de la 184ème à la 182ème place.   Le Gouvernement de                                                   

Au terme d’une réunion présidée lundi par le ministre du Plan Bahati : Bientôt les contrôles contre la fraude économique, fiscale et douanière

Dans le cadre de la maximisation des recettes conformément aux promesses faites par le gouvernement central dans son programme budgétaire, le ministre d’Etat et ministre du Plan Modeste Bahati Lukwebo a présidé une importante réunion, le lundi 12 juin 2017, à l’Hôtel du Gouvernement.

Plusieurs membres du Gouvernement, notamment les ministres de l’Economie, du Commerce, du Portefeuille, des Finances, des Mines, de l’Agriculture, et des Hydrocarbures ont pris part à cette réunion qui, apprend-on, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de 28 mesures urgentes circonscrites par le Gouvernement central pour la relance et la stabilisation économique du pays.

Il ressort de cette réunion qu’après avoir recueilli les avis de différents ministères, il a été convenu que la meilleure façon pour appliquer les 28 mesures urgentes doit commencer par la lutte contre la fraude économique, fiscale et douanière. Et pour ce faire, des équipes mixtes seront chargées d’effectuer des contrôles dans les secteurs concernés.

A en croire un communiqué publié à l’issue de la réunion tenue lundi, ces équipes seront constituées des experts du gouvernement et de ceux des organisations professionnelles telles que la FEC, la COPEMECO, et la FENAPEC. La mission de ces équipes consistera à faire l’audit des contrats d’amodiation et de partenariat avec les sociétés minières d’Etat, la sélection rigoureuse dans l’octroi de nouvelles exonérations, et l’évaluation de celles en cours.

La même source renseigne que la réduction des taxes à l’exportation de certains produits seront également concernées par cette mission de contrôle. Cette dernière se penchera aussi sur l’encadrement des recettes dans le secteur de transports et voies de communications, par l’application de l’ordre opérationnel y relatif, en limitant le nombre de services aux frontières.

Les enquêteurs que le gouvernement va larguer dans les secteurs concernés auront également à procéder au contrôle des Sim Box², afin de permettre à l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPTC) de signer des contrats de partenariat avec des sociétés spécialisées. Il sera aussi procédé à une évaluation des partenariats conclus avec les opérateurs économiques des secteurs de télécommunications et jugés non rentables.

Il ressort aussi de la réunion présidée lundi dernier par le ministre d’Etat en charge du Plan que des sanctions sévères seront prises à l’endroit des responsables ayant favorisé ou couvert la fraude, à tous les niveaux. Les ministères ayant pris part à cette réunion ont également convenu de renforcer des sanctions positives ou négatives à l’endroit des agents des régies financières, en vue de renforcer l’efficacité de ces dernières. (Tempête de Tropiques)

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF