mardi 24 octobre 2017
Flash Infos
FORUM NATURALLIA 2017 : La République Démocratique du Congo est aussi présente.: Vitrine internationale du monde des affaires et de l’Amérique du Nord, la cinquième édition du forum Naturallia  est une plateforme qui promeut, à travers des activités variées, les richesses naturelles et les valeurs humaines comme gage de développement durable. La République                                                    Promotion des Investissements : La RDC participe au 5ème forum des ressources naturelles au Canada:   Il se tient  depuis ce lundi 16 octobre 2017, à Roberval au Canada, un forum réunissant des spécialistes du Commerce international, des Institutions publiques et financières et des représentants des entreprises privées et publiques. Ce Forum nommé « NATURALLIA », est                                                    Anapi-Doing Business 2019, la RDC adopte le Plan de mise en oeuvre de la feuille de route des réformes: Le nouveau leadership de l’Agence nationale pour la promotion des investissements, Anapi, constitué du duo Anthony Nkinzo et Rose Bokeleale est mobilisé et mobilise toutes les énergies pour faire de la RDC une des meilleures destinations des investissements au monde                                                    RDC : le Sénat révise la loi agricole: (Le Potentiel) Deux points importants étaient inscrits à l’ordre du jour de la séance plénière de vendredi 06 octobre courant. D’abord la réponse du ministre des Finances Henry Yav Mulang aux préoccupations des sénateurs sur les trois projets de loi                                                    RDC : « Jeudi Entreprise », présentation aux PME des opportunités d’investirRDC : « Jeudi Entreprise », présentation aux PME: « Jeudi Entreprise », ce cadre d’échange institué par la Nouvelle Chambre de Commerce Nationale (NCCN) a permis à l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) à présenter des opportunités d’affaires aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) congolaises. La                                                    RDC : Validation des 3 autres réformes de la feuille de route Doing Business 2019: L’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) vient de faire valider 3 autres réformes du Doing Business par le Groupe Thématique Gouvernemental sur l’amélioration du climat des affaires en RDC. Ce qui s’inscrit dans le cadre des travaux de                                                    Doing Business 2019: la RDC adopte sa feuille de route des réformes: La RDC a validé mardi 27 septembre les réformes urgentes à mettre en oeuvre rapidement dans la perspective du Doing Business 2019. C’est le Directeur général de l’Agence Nationale Pour La Promotion Des Investissements, ANAPI, qui a présenté les réformes envisagées                                                    MISSION DE BENCHMARK A MAURICE, QUE SAVOIR ?: Pour une meilleure appropriation des réformes à fortes valeurs ajoutées et de la stratégie de ciblage pour l’attraction des investissements, la direction de l’ANAPI, se rend à Maurice pour des ateliers de renforcement de capacité auprès du Board of Investment,                                                    Rôle de la Fiscalité dans l’attraction régionale des investissements ANAPI : Le Directeur Général de l’Anapi, Anthony Nkinzo, a apporté sa contribution substantielle à faire progresser le système fiscal de la RDC, au Forum national sur la fiscalité en RDC. Il a aussi proposé des pistes de solutions. Dans le sous-thème                                                    Ouverture de la 2ème édition de l’Expo Béton à Kinshasa: La 2ème édition de l’Expo Béton placée sous le thème « Planification et aménagement des zones industrielles et résidentielles des agglomérations urbaines congolaises : enjeux, défis et perspectives » a démarré ses travaux depuis le Jeudi 07 septembre 2017, dans                                                   

Rôle de la Fiscalité dans l’attraction régionale des investissements ANAPI

Le Directeur Général de l’Anapi, Anthony Nkinzo, a apporté sa contribution substantielle à faire progresser le système fiscal de la RDC, au Forum national sur la fiscalité en RDC. Il a aussi proposé des pistes de solutions. Dans le sous-thème : ‘’le rôle de la fiscalité dans l’attractivité des investissements et autres facteurs pertinents’’, il a précisé qu’il faut d’abord procéder à la réduction de la taxation. C’est parmi les pistes des solutions. Par la suite, réduire le coût et le délai et au sommet de l’Etat, il faut repenser la politique fiscale, en particulier, et la politique des incitations fiscales qui est un impact négatif sur la fiscalité et l’économie. La fiscalité, perçoit-il, est un facteur qui influence les enchérissements du coût des investissements. Pour relever les défis, il propose la généralisation de la suspension de paiement de la TVA sur les équipements et matériels nécessaires à l’investissement, la rationalisation des autres incitations fiscales par la mise en place d’un guichet unique devant analyser tous les dossiers de bénéfices desdites incitations et la publication des statistiques des bénéficiaires en fonction des investissements programmés. Les administrations doivent respecter des accords conclus et des garanties souveraines octroyées par l’Etat congolais.

Bien que l’ampleur de départ et leurs effets économiques soient difficiles à évaluer précisément, Athony Nkinzo, s’est penché sur l’impact de la fiscalité en RDC. Il a abordé ce sous-thème avec beaucoup de talents. Il a donné un point de vue sur le rôle de la Fiscalité dans l’attraction régionale des investissements et des autres facteurs pertinents.

A cet effet, il a, particulièrement, circonscrit sa réflexion sur quelques déterminants sur l’attractivité des investissements. C’est, entre autres, les différentes politiques d’incitation fiscale aux investissements et leurs justifications. Trois questions fondamentales ont constitué sa base d’expertise. Quel est l’impact de la fiscalité des investissements ? Quels sont les autres facteurs qui influencent aussi l’attraction des investissements ? Quel est le bilan que l’on peut établir sur les différentes politiques de l’incitation fiscale aux investissements mise en place en RDC ? Et, quid de la compétitivité du Code des investissements en RDC au regard des autres pays ?

Il note qu’aujourd’hui sans conteste, il est prouvé que la RDC puisse avoir un niveau élevé d’investissement, il faut qu’elle arrive à réduire le taux de taxation de revenu dans les Entreprises. Selon lui, si l’on n’arrive pas à réduire le taux de taxation, on n’aura pas véritablement une assiette fiscale qui est élargie. Il a montré le poids de la fiscalité, le poids de l’impact fiscal par rapport à ce tableau d’indicateurs qui pèsent sur la fiscalité.

Il a pris pour exemple, des opérations à l’exportation et à l’importation. Simplement pour des questions de procédure, il faut payer au moment de l’exportation 2.223 dollars à la douane. Un autre exemple, en termes de temps. Dans la procédure, a-t-il indiqué, on passe 515 heures dans la filière de la douane, soit environ 21 jours. Mais, pour obtenir la documentation, on paie 2.500 dollars au niveau du commerce frontalier, on paie 3.039 dollars pour l’importation.

‘’Il y a un effort que le pays doit fournir, parce que ceci prouve à suffisance que la fiscalité de la RDC a un poids qui ne permet pas l’attraction des investisseurs’’. Un autre poids qu’il a présenté est le montant qu’on paie d’un bureau à un autre. Il a inventorié 52 fois, le nombre de paiements à l’entrée. ‘’La fiscalité est un élément qui est un hyper lourd pour les investissements en RDC’’. Les autres facteurs déterminants de l’attraction des investissements, au-delà de la fiscalité qu’il a évoqués, est l’instabilité politique, la corruption, l’insuffisance des infrastructures de transport et la logistique, l’insuffisance juridique et administrative, l‘accessibilité limité des clients, le problème d’électricité, de raccordement, la difficulté linguistique et culturelle dans les administrations fiscales sont les facteurs qui ne facilitent rien. ‘’Il y a une difficulté d’échanger avec un agent, parfois, l’agent de l’administration n’est pas à la hauteur de l’investisseur qui est devant lui. Ce sont des facteurs déterminants à l’attraction des investisseurs’’.

Un système fiscal peut fiable

La RDC a un système fiscal peut fiable. Il pose la question, ‘’est-ce que la politique qui est mise en place subsiste-t-elle lorsque le champion de cette politique change de poste ? Une politique mise en place existe-t-elle dans la même perception lorsqu’on change la position de cette personne ? Il y a nécessité de réformer le système fiscal congolais’’, conclut-il.

(Source: La Prospérité)

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF