dimanche 22 avril 2018
Flash Infos
La RDC participe à la réunion annuelle des investissements à DUBAI : Son Excellence Monsieur le Ministre d'Etat, Ministre en charge du Plan, le Professeur Modeste Bahati Lukwebo, est arrivé ce 09 avril 2018, à Dubaï où il prend part à la conférence annuelle des investissements (AIM), un événement mondial qui se                                                    L’ ANAPI INVITEE AU RDC EXPORT DE KINSHASA: Le ministère du Commerce extérieure a organisé du 02 au 04 avril 2018, le RDC Export, une table ronde de discussions autour des solutions pour la relance des exportations de produits de la République Démocratique du Congo, du lundi 2                                                    Le Forum économique (FOREC) de l’université de Kinshasa discute du climat des affaires: Le Forum économique (FOREC) de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université de Kinshasa, a organisé une conférence débat sur l’impact de l’amélioration du climat des affaires et son incidence sur la situation globale des affaires en                                                    La RDC présente au Salon international Agro-Tech à Kielce(Pologne): La RDC est désormais présente aux grands rendez-vous internationaux, où le Directeur Général de l' Agence Nationale pour la Promotion d'Investissement (ANAPI), M. Anthony Nkinzo a représenté SEM Modeste Bahati Lukwebo, Ministre d'Etat au Plan au salon international de la                                                    Le Ministre du Plan a procédé jeudi à l’ouverture des Journées Portes Ouvertes à l’ANAPI: Durant 3 jours, du jeudi 1er mars au samedi 3 mars, l’Agence nationale pour la promotion des investissements, Anapi, ouvre ses portes au grand public, Journées Portes Ouvertes, afin de vulgariser les réformes déjà entreprises par elle pour améliorer le                                                    Atelier-Anapi de sensibilisation : Les avocats confirment qu’il est plus facile et mois coûteux de créer une entreprise en RDC:   Les avocats ont confirmé que créer une entreprise n’est plus un parcours du combattant en RDC. Ils ont admis que des progrès notables ont été réalisés, notamment sur les délais, les procédures et les coûts, lors du processus de création d’entreprises,                                                    Construction d’un parc industriel de production de matériels électriques en RDC : Le ministre Kabange conduit une délégation d’hommes d’affaires: Le ministre de l’Aménagement du Territoire, Félix Kabange, a conduit lundi 5 février à l’Agence nationale pour la promotion des investissements, Anapi, un groupe d’investisseurs chinois qui est prêt à investir plus de 2 milliards de dollars américains en RDC,                                                    Newsletter du mois de janvier 2018: L’ANAPI vous remercie pour le temps que vous mettrez pour exploiter les informations contenues dans cette newsletter et reste ouverte à toute suggestion visant à améliorer la qualité et la quantité des données dont vous avez besoin dans le domaine des                                                    Le transfert de propriété en RDC: le Dg de l’ANAPI satisfait des réductions des coûts, délais et procédures: Le ministre des affaires foncières est totalement impliqués dans l’assainissement du climat des affaires sur l’indicateur  » Transfert de propriété « . En effet, grâce aux réformes initiées par le gouvernement pour améliorer le climat des affaires, il est aujourd’hui plus facile,                                                    Indicateur DB Permis de construire : le ministre de l’urbanisme s’engage à restituer l’autorisation permis de construire à l’Administration: Afin d’assainir le climat des affaires, le ministre de l’urbanisme et habitat, Joseph Kokonyangi, a résolu le mardi 23 janvier, à restituer l’autorisation Permis de construire à l’Administration, à supprimer rapidement les frais dits techniques, et à renforcer le site                                                   

le Gouvernement se rend auprès de la société NESTLE S.A région Afrique équatoriale pour s’enquérir des raisons de son départ de la RDC

 

Après l’annonce soudaine, par la Société Nestlé S.A  de la fermeture de son usine et de ses activités en RDC en date du 30 janvier 2018, décision qui a fait l’objet de diverses interprétations dans l’opinion tant nationale qu’internationale, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a voulu, à travers sa structure technique en charge de l’amélioration du climat des affaires et de promotion des investissements qu’est l’ANAPI, obtenir toutes les précisions y relatives pouvant permettre au Gouvernement de mieux accompagner la société en difficulté, avec l’espoir de voir la Société Nestlé S.A revenir sur sa décision.

C’est dans ce cadre qu’une délégation de la RD. Congo, conduite par le Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements, Monsieur Anthony NKINZO Kamole a effectué du 09 au 12 janvier 2018, une mission officielle à Nairobi au Kenya, à la Direction Régionale  de l’Afrique Equatoriale de Nestlé, afin de s’enquérir de réelles causes ayant conduit à la prise de cette décision et par la même occasion, présenter à Nestlé les différentes mesures palliatives que la RDC accorde aux différentes entreprises en difficultés et la volonté du Gouvernement à accompagner Nestlé dans le redressement de ses activités.

La délégation de la RD. Congo était composée des représentants de la Présidence de la République, du Ministère du Plan et du DG de l’ANAPI, Anthony NKINZO Kamole.

La partie congolaise a été reçue en date du 10 janvier 2018 par Monsieur Cornel KRUMMENACHER, Directeur Général du Bureau Régional de l’Afrique Equatoriale et Monsieur Kamil MUSTAFA YILMAN, le Directeur Financier. Parmi les raisons ayant été à la base de cette décision, les responsables de Nestlé au niveau régional ont notamment évoqué les raisons ci-après : (i) le changement du business model de la multinationale, (ii) le phénomène Lufu, (iii) le faible pouvoir d’achat du congolais moyen, (iv) le cout opérationnel élevé (importation des intrants, sel, etc…), (v) la fiscalité et la parafiscalité complexes.

Après plus de deux heures  d’échanges au cours desquelles le DG de l’ANAPI, appuyé par les Délégués de la Présidence et du Plan a présenté à la Société Nestlé les différentes incitations légales prévues par la RDC en faveur des entreprises en difficultés, notamment le sauvetage des entreprises en difficultés, le partenariat stratégique, le Code des Investissements, les conventions de collaboration et les projets de coopération, la Loi des Finances, etc. les garanties ci-après ont été obtenues de Nestlé : (i) La Société Nestlé n’a pas quitté la RDC où elle continue à avoir un réseau important des distributeurs, (ii) l’acquisition de l’usine Nestlé par un partenaire local qui co-produira avec elle (Nestlé) le lait Nutripak et Nido en conformité des règles Nestlé sous un contrôle qualité rigoureux d’un consultant strictement à charge de Nestlé, (iii) le transfert de quelques employés vers ces fournisseurs pour garantir l’emploi aux nationaux, (iv) l’observation par la société de l’évolution de la situation économique du pays ( indicateurs macroéconomiques, etc.) qui pourront permettre à la société d’évaluer leur décision de retour au pays. Nestlé a rassuré la partie congolaise de son intérêt pour la RDC.

Dans cette même optique, le Gouvernement a pris l’option de se rapprocher de toutes les entreprises en difficultés en vue d’un accompagnement gouvernemental pour leur permettre de bénéficier de nombreux avantages offerts par la République Démocratique du Congo, suivant les lois et règlements.

 

Dans un autre registre, le Directeur Général de l’ANAPI, Monsieur Anthony NKINZO Kamole a profité de son passage à Nairobi pour effectuer une visite de courtoisie à l’Autorité des Investissements du Kenya « Kenya Investment Authority » où il a été reçu par son homologue Kenyan, le Docteur Moses M. IKIARA. Les deux gestionnaires des agences de Promotion des investissements du Kenya et de la RDC ont échangé sur divers sujets, notamment les stratégies à mettre en place pour attirer les investissements en Afrique, le changement du model business de la plupart des multinationales, la coopération mutuelle entre les agences de promotion des deux pays et la nécessité du partage d’expériences.

Pourquoi investir en RDCongo ?

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF