mardi 20 février 2018
Flash Infos
Atelier-Anapi de sensibilisation : Les avocats confirment qu’il est plus facile et mois coûteux de créer une entreprise en RDC:   Les avocats ont confirmé que créer une entreprise n’est plus un parcours du combattant en RDC. Ils ont admis que des progrès notables ont été réalisés, notamment sur les délais, les procédures et les coûts, lors du processus de création d’entreprises,                                                    Construction d’un parc industriel de production de matériels électriques en RDC : Le ministre Kabange conduit une délégation d’hommes d’affaires: Le ministre de l’Aménagement du Territoire, Félix Kabange, a conduit lundi 5 février à l’Agence nationale pour la promotion des investissements, Anapi, un groupe d’investisseurs chinois qui est prêt à investir plus de 2 milliards de dollars américains en RDC,                                                    Newsletter du mois de janvier 2018: L’ANAPI vous remercie pour le temps que vous mettrez pour exploiter les informations contenues dans cette newsletter et reste ouverte à toute suggestion visant à améliorer la qualité et la quantité des données dont vous avez besoin dans le domaine des                                                    Le transfert de propriété en RDC: le Dg de l’ANAPI satisfait des réductions des coûts, délais et procédures: Le ministre des affaires foncières est totalement impliqués dans l’assainissement du climat des affaires sur l’indicateur  » Transfert de propriété « . En effet, grâce aux réformes initiées par le gouvernement pour améliorer le climat des affaires, il est aujourd’hui plus facile,                                                    Indicateur DB Permis de construire : le ministre de l’urbanisme s’engage à restituer l’autorisation permis de construire à l’Administration: Afin d’assainir le climat des affaires, le ministre de l’urbanisme et habitat, Joseph Kokonyangi, a résolu le mardi 23 janvier, à restituer l’autorisation Permis de construire à l’Administration, à supprimer rapidement les frais dits techniques, et à renforcer le site                                                    le Gouvernement se rend auprès de la société NESTLE S.A région Afrique équatoriale pour s’enquérir des raisons de son départ:   Après l’annonce soudaine, par la Société Nestlé S.A  de la fermeture de son usine et de ses activités en RDC en date du 30 janvier 2018, décision qui a fait l’objet de diverses interprétations dans l’opinion tant nationale qu’internationale, le                                                    Climat des Affaires : l’ANAPI évalue les réformes Doing Business 2019 sur la création d’entreprise et le paiement des taxes: Après la publication du Rapport Doing Business 2018 de la Banque Mondiale, à l’issue duquel la RDC a amélioré sa cotation dans le classement général de deux places, soit de la 184ème place occupée depuis 5 ans à la 182ème place, l’heure                                                    Global Touch Corporates. Start Up 2 : l’ANAPI participe à l’incitation des jeunes à l’entrepreneuriat: «Les jeunes entrepreneurs et ceux qu’ils inspirent sont la pierre angulaire de l’ascension de l’Afrique». Voilà une phrase incitatrice de Tony Elumelu que le Directeur général de l’Anapi, Anthony Nkinzo a reprise lors de son intervention le samedi 9 novembre                                                    RDC : Opportunités d’affaires, l’ANAPI convainc le Groupe turc MUSIAD !: L’Agence Nationale pour la Promotion de l’Investissement (ANAPI) a séduit le Groupe turc MUSIAD à saisir les opportunités d’affaires de la RDC. Ce groupe de 55 entreprises est prêt à investir dans la filière agricole. De Lubumbashi à Kinshasa, ces                                                    COMMUNIQUE:   L'ANAPI a appris avec regret l'annonce de la fermeture au 30 janvier 2018 de la Société Internationale Nestlé Congo Sa.   Pour rappel, Nestlé s'est établie en République Démocratique du Congo depuis plusieurs années et en 2009,  avec l'accompagnement de l'ANAPI , elle                                                   

Construction d’un parc industriel de production de matériels électriques en RDC : Le ministre Kabange conduit une délégation d’hommes d’affaires chinois à l’Anapi

Le ministre de l’Aménagement du Territoire, Félix Kabange, a conduit lundi 5 février à l’Agence nationale pour la promotion des investissements, Anapi, un groupe d’investisseurs chinois qui est prêt à investir plus de 2 milliards de dollars américains en RDC, notamment dans la production sur place du matériel électrique: transformateurs, disjoncteurs, câbles, etc.
Félix Kabange a précisé que dans ses attributions, il n’avait pas que l’aménagement du Territoire mais aussi l’équipement, d’où son implication à favoriser la création d’un parc industriel de production de matériels électriques en RDC.
Les hommes d’affaires chinois, outre le secteur de l’énergie, sont aussi intéressés par le secteur minier, a dit le ministre dans son introduction. Ils sont ici pour voir comment bénéficier d’un régime spécial, a-t-il poursuivi. Et ils ont hâte de signer des contrats, a-t-il déclaré.

Conduite par M. Lee, producteur du matériel électrique, la délégation des industriels chinois (4 personnes) est aussi intéressée par la construction d’une ligne Haute Tension de 6.000 Km entre lnga et Cape Town en Afrique du Sud, a affirmé le ministre Kabange, révèle l’ex ministre de la santé.

« Ces hommes d’affaires sont donc prêts à consentir des investissements lourds mais moyennant certaines garanties.
Ils ont besoin pour ce faire besoin de 70 hectares dans la Zone économique spéciale, Zes, pour commencer leur projet. Ils désirent bénéficier des avantages du code des investissements.
Ils souhaitent aussi que la production industrielle locale du matériel électrique soit protégée contre les importations notamment », a conclu F. Kabange dans son mot.

A quels avantages fiscaux et à quelles garanties peuvent-ils prétendre? A encore demandé le ministre au Directeur général de l’Anapi.

Après un mot de bienvenue à l’endroit de ses hôtes, Anthony Nkinzo Kamole, les a tout de suite rassurés en leur garantissant l’accompagnement administratif de son agence dans l’accomplissement de toutes les démarches.

Mais avant, le Dg de l’Anapi a fait un exposé sur les énormes potentialités économiques de la RDC dans les secteurs de l’agriculture, des infrastructures, des mines et de l’énergie.

La RDC, dit-il, est un marché de 80 millions d’habitants. Sa centralité avec 9 pays voisins, fait que la RDC donne accès à un marché de 240 millions d’habitants.

Sur le plan juridique, le Dg de l’Anapi a informé ses invités que le secteur de l’énergie est libéralisé avec la promulgation du code de l’électricité. Il en est de même du secteur des assurances.

Après avoir brossé un tableau sur les opportunités d’affaires, A. Nkinzo a rassuré ces investisseurs sur les avantages fiscaux particuliers qui découleront d’un investissement massif.

Ils peuvent même bénéficier d’un contrat spécial avec le gouvernement si la hauteur de leur investissement est supérieur à 1 milliard US $, affirme- t-il.

Sur les inquiétudes quant au rapatriement des capitaux, soulevées par les chinois, le Dg de l’Anapi les a apaisés en disant que c’est légal et que cela doit se faire en respectant la loi de change notamment.
La terre aussi est disponible, a fait savoir A. Kamole à ses hôtes de marque.

La délégation de l’Empire du milieu est repartie satisfaite de sa séance de travail avec l’Agence conseil du gouvernement en matière d’investissement.

Le chef de la délégation chinoise a dit qu’il avait hâte de revenir signer les contrats avec les autorités congolaises. Le temps pour lui de boucler les concertations.

Il a redit sa volonté d’investir en RDC après les garanties obtenues auprès de l’Anapi.
Sur la capacité financière, aucun problème ne se pose, Lee qui est propriétaire des plusieurs usines, est aussi en partenariat avec le fonds sino-africain de développement.

(Source: 7sur7.cd)

Pourquoi investir en RDCongo ?

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF