dimanche 16 décembre 2018
Flash Infos
Climat des Affaires : Lancement officiel de la rédaction du Code de l’Urbanisme en République Démocratique du Congo: Après la publication du Rapport Doing Business 2019 de la Banque Mondiale, l’heure est à la mise en œuvre de nouvelles réformes sur certains indicateurs notamment celui de l’Obtention du permis de construire, indicateur sur lequel le pays a toujours                                                    RDC : comment le pays peut-il profiter du fonds de 1,8 milliard USD de l’OMT d’ici 2030 ? : La question était au centre de la troisième édition de la conférence Tokende Africa qui s’est tenue du 23 au 24 novembre 2018 à l’hôtel Invest de Kinshasa. Cette activité a bénéficié du partenariat avec l’Agence Nationale pour la promotion                                                    RDC : commerce transfrontalier, l’ANAPI sensibilise sur les avancées enregistrées:   L’amélioration de l’indicateur « Commerce transfrontalier » est une préoccupation pour le gouvernement de la Rd Congo qui tient à voir les différentes portes d’entrée du pays connaitre des avancées sur cet indicateur. C’est dans cette optique que l’ANAPI a organisé,  du                                                    Rapport Doing Business 2019: La RDC a performé sur 3 des 6 réformes communiquées: Chers lecteurs, le rapport Doing Business 2019 de la Banque Mondiale vient de paraître et la RDC a performé sur 3 des 6 réformes communiquées, à savoir : i) le commerce transfrontalier, ii) le Transfert de propriété et iii) l'éxecution de contrat. Cependant, étant                                                    Première édition du Forum économique : PME Start-Up / GRANDS COMPTES: La première édition du Forum économique: PME Start-Up / GRANDS COMPTES organisée par BIOTOPE BUSINESS et TASK FORCE, s’est tenue, ce jeudi 11 octobre 2018, dans la Grande Salle du Cercle Gourmand. Elle a porté sur le thème: « Innovation collaborative et                                                    Promotion des PME dans l’agro-industrie : grand débat à la Foire agricole internationale de Kinshasa: En marge de la 3ème édition de la Foire agricole internationale de Kinshasa (FAIKIN), qui se tient jusqu’au 30 septembre dans l’enceinte de l’Académie des Beaux arts, l’Agence nationale pour la promotion des investissements (Anapi) a animé un grand débat, jeudi,                                                    Facilitation des investissements productifs dans le Corridor Ouest : qu’attendre de l’Anapi ?: La troisième édition d’Expo-Béton, ce grand rendez-vous annuel de la construction des infrastructures, de l’habitat et du transport multimodal, est consacré aux « projets à développer et opportunités d’affaires » dans le Corridor Ouest de la RDC. Quoi de plus                                                    Les opportunités d’affaires présentées au Forum des investissements à Singapour:   Les opportunités d’affaires en République démocratique du Congo ont été présentées par le directeur général de l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), Antony Nkinzo au Forum mondial sur les richesses et les investissements. Ces assises se sont tenues                                                    L'ANAPI et la BAD remettent officiellement aux circonscriptions foncières de la Ville de Kinshasa les panneaux d'affichage: L'ANAPI a bénéficié de  l'appui de la Banque Africaine de Développement, dans le cadre du Projet d'Appui au Développement du Secteur Privé et à la Création d'Emplois (PADSP-CE) pour  l'érection des panneaux d'affichage dans les différentes circonscriptions foncières de la                                                    Création d’entreprise et promotion des PMES : l’Anapi formalise les projets innovants des jeunes entrepreneurs: La RD. Congo se veut un pays émergent à l’horizon 2030. C’est dans cette optique que l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements se déploie, à cor et à cri, pour rendre palpable ce rêve. Dans la matinée du mardi                                                   

RDC : commerce transfrontalier, l’ANAPI sensibilise sur les avancées enregistrées

 

L’amélioration de l’indicateur « Commerce transfrontalier » est une préoccupation pour le gouvernement de la Rd Congo qui tient à voir les différentes portes d’entrée du pays connaitre des avancées sur cet indicateur. C’est dans cette optique que l’ANAPI a organisé,  du 16 au 17 novembre 2018 à l’Hôtel Ledya dans la ville de Matadi, un atelier axé sur la sensibilisation des réformes mises en œuvre quant à ce. Tout s’est déroulé avec l’appui de la Cellule d’exécution des financements en faveur des états fragiles (CFEF).

Cette rencontre a permis aux organisateurs de faire une sensibilisation sur les avancées  enregistrées sur terrain au regard des réformes phares opérées et communiquées à la Banque mondiale par l’ANAPI, de dresser un état des lieux de la situation existante sur le commerce transfrontalier et de proposer des réformes significatives pour améliorer davantage le commerce transfrontalier au pays.

Avancées enregistrées

 

Dans le lot de réformes initiées, figure : (i) la mise en place du Guichet Unique Intégral du Commerce Extérieur,  (ii) la numérisation de la liasse documentaire, (iii)  la réduction du délai d’import & export,  la mise en place du système de suivi électronique de la cargaison de la marchandise et la simplification des procédures d’import & export.

D’après les experts de l’ANAPI, le Commerce transfrontalier demeure l’un des rares indicateurs qui ont vu les réformes y relatives mises en œuvre être validées dans le Doing Business 2019 pour la RDC et sur lesquels des avancées notables ont été réalisées.

« Le défi à relever reste énorme pour que la RDC s’aligne au niveau des standards internationaux par rapport à l’indicateur commerce transfrontalier. L’amélioration du climat des affaires est l’affaire de tous, chaque congolais à tous les niveaux doit y prendre conscience pour aimer son pays et s’abstenir à poser des actes répréhensifs qui  sont de nature à ternir  son image de marque. La prise en compte effective de toutes les réformes opérées est possible, c’est une question de volonté de la part des décideurs services et organisations qui sont censés les appliquer», a indiqué le directeur général de l’ANAPI.

Recommandations

Cet atelier a débouché sur plusieurs recommandations dont les principales sont : l’organisation par la DGDA d’un séminaire de recyclage des commissionnaires en douane d’autant plus que ces derniers sont des contributeurs de Doing Business ; la vulgarisation intense des réformes opérées surtout en ce qui concerne le nouveau Code douanier  et la grille tarifaire; l’affichage de la grille tarifaire dans les postes frontaliers pour garantir la transparence.

Les Commissionnaires en Douane et la FEC Kongo-Central sont également appelés à transmettre à l’ANAPI des informations détaillées sur  des cas concrets devant  étayer les coûts pays, le délai et la procédure suivie pour dédouaner  la marchandise au Port de Matadi. Ce cas permettra d’envisager des actions correctives devant faire partie de la feuille de route des prochaines réformes à opérer afin de réduire davantage le coût, etc.

Cette rencontre a connu la participation de plusieurs services réformateurs du secteur public ainsi que plusieurs sociétés et corporations du secteur privé qui interviennent dans le Commerce transfrontalier.

La Direction générale des douanes et accises (DGDA), l’Office congolais de contrôle (OCC), le Port MGT Matadi Gateway Terminal, la Société LEREXCOM PETROLEUM, la Société d’Exploitation du Guichet Unique du Commerce Extérieur (SEGUCE), les autorités politico-administratives  et la FEC du Kongo Central, les opérateurs économiques opérant dans le commerce transfrontalier (déclarants en douane, commissionnaires en douane et transitaires).

En marge de cet atelier, l’équipe de l’ANAPI conduite par le directeur général Anthony Nkinzo Kamole a procédé à la visite de quelques entreprises de la ville portuaire de Matadi admises au régime général du Code des Investissements. Laquelle visite s’inscrit dans le cadre des bonnes pratiques recommandées aux Agences de promotion des investissements.

Elle constitue une action de prise en charge des entreprises déjà établies dans le but de s’assurer de leur évolution,  d’identifier les contraintes et doléances éventuelles dans le but de faire un plaidoyer adéquat auprès des autorités compétentes en la matière.

Celle-ci s’est clôturée sur une note de satisfaction générale de l’ANAPI dans la mesure où tous ces projets contribuent significativement au redressement de l’économie nationale et au social de la population au travers de la création des emplois permanents directs et induits.

(Source: Zoom-Eco)

 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF