jeudi 2 juillet 2020

Une délégation du CIPA reçue à l’ANAPI pour présenter un projet d’agriculture industrielle exécuté dans la Province du Haut-Uélé

Le Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements, ANAPI en sigle, a reçu hier mercredi 03 juin 2020, une délégation du Conseil Interprofessionnel pour la Promotion de l’Agriculture (CIPA) conduite par son Président, Monsieur Emmanuel Rwakagara. La délégation est venue présenter un projet d’agriculture industrielle exécuté depuis le début de cette année dans la Province du Haut-Uélé par l’un de leurs membres, Monsieur Corneille Nangaa Yebeluo.

Ce projet agricole, qui prévoit de s’étendre sur plus de 88 000 Hectares, vise entre autres l’accroissement de la production de riz et de maïs destinée à la consommation locale et à l’exportation vers les pays voisins de l’Est de la RD Congo.

Outre la réduction des importations des denrées alimentaires et donc le renforcement de la sécurité alimentaire, ce projet a l’ambition d’avoir un effet intégrateur sur le développement des infrastructures, notamment les routes de desserte agricole, mais également contribuer à la stabilité sécuritaire de la région en favorisant une présence plus manifeste de l’Etat, par les investissements qui y seraient présents.

Prenant la parole à la suite de cette présentation, le Directeur Général de l’ANAPI, Monsieur Anthony Nkinzo Kamole, a remercié ses hôtes pour cette initiative encourageante et leur a assuré de l’accompagnement de l’ANAPI étant donné que ce projet cadre parfaitement avec les réflexions stratégiques de l’Agence qui considère l’agriculture comme un pilier indispensable pour la relance économique de notre pays, surtout quand on prend en compte le défi lié à l’alimentation d’une population congolaise grandissante.

La crise économique consécutive de la pandémie de la COVID-19 et la flambée des prix des denrées alimentaires de base qui s’en suit démontrent clairement la vulnérabilité de notre économie où la production alimentaire nationale demeure insignifiante par rapport aux besoins réels. C’est ainsi que lors de sa récente tournée au sein de certains Ministères (Ressources Hydrauliques et Electricité, Agricultures), l’ANAPI est revenue sur les propositions qu’elle a faites au Gouvernement pour non seulement soulager les opérateurs économiques fortement impactés par cette crise, mais surtout amorcer le processus d’amélioration de la résilience de l’économie congolaise face aux chocs futurs. Son plaidoyer est de promouvoir les champions congolais. Le local Content ne doit pas seulement être l’objet des discours, mais il faut arriver à le matérialiser.

Il est donc primordial d’assurer l’approvisionnement en denrées alimentaires de première nécessité de façon à minimiser les fluctuations intempestives des prix sur le marché. Et développer des activités de transformation représente un levier essentiel de cette souveraineté alimentaire recherchée. Cela permet de renforcer l’économie locale et de créer des emplois tant dans l’agriculture que dans la transformation.

Le Directeur Général de l’ANAPI s’est en outre fermement engagé à porter le plaidoyer du CIPA et des opérateurs économiques du secteur agricole congolais pour l’élimination des tracasseries et la suppression des taxes superflues, mais aussi pour plus de soutien des institutions du pays.

 

Service de communication
ANAPI

Pourquoi investir en RDCongo ?

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF