mercredi 16 août 2017
Flash Infos
SENSIBILISATION DES REFORMES DOING BUSINESS INITIEES PAR LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO SUR L’INDICATEUR « CREATION D’ENTREPRISE »: L’amélioration du climat des affaires et des investissements est l’une des missions assignées à l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements, ANAPI en sigle. C’est dans cette optique que l’Agence organise ce mercredi 16 août 2017, au Restaurant ZAMANI à                                                    L’appréciation du FC face au dollar américain est une résultante de l’action de la BCC: Le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Deogratias Mutombo a indiqué, à l’issue de la réunion extraordinaire du Comité de politique monétaire (CPM) qu’il a présidée jeudi à Kinshasa, que l’appréciation du Franc congolais face aux devises étrangères,                                                    Le ministère de l’Economie nationale pour les concertations avec les pays limitrophes: Le ministre d’Etat en charge de l’Economie nationale, Joseph Kapika a annoncé mardi à la presse, la tenue prochaine et régulière des réunions inter –régionales de concertation économiques entre les experts de la RDC et leurs collègues de neuf pays                                                    CEREMONIE DE REMISE ET REPRISE A L’ANAPI: Il s’est tenu ce mercredi 2 août 2017 au siège administratif de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements, ANAPI en sigle dans la Commune de la Gombe, la cérémonie de remise et reprise entre la nouvelle équipe dirigeante de                                                    Deuxième visite du Consortium NORINCO International de la Chine en RDC, pour ses différents projets de modernisation: Le Consortium NORINCO International Corporation a été reçu en audience le jeudi 27 juillet 2017 au siège administratif de l’ANAPI par les cadres de la direction de Promotion de l’Agence et ce, dans le but de poursuivre les pourparlers relatifs                                                    Equateur : préparatifs de la première édition de la mini foire de Mbandaka: Les préparatifs de la première édition du mini foire de Mbandaka dont la coupure du ruban symbolique interviendra le 29 juillet 2017, vont bon train avec l’intensification des travaux de construction des stands et d’embellissement du site situé au parc                                                    La création d’une entreprise une chose importante, selon le Directeur général du guichet unique: Le Directeur général du guichet unique de création d’entreprises Amisi Heradi a invité, mercredi à Kinshasa, les participants à la conférence sur le salon d’affaires de Kinshasa à créer une entreprise qu’il considère comme quelque chose fondamentale et importante. Intervenant sur                                                    Selon Christine Lagarde, le FMI pourrait avoir pour siège la Chine dans 10 ans : En raison du poids économique de l’empire du Milieu, le Fonds monétaire international pourrait voir son siège délocaliser en Chine dans 10 ans. L’information rapportée par Reuters, révèle que si jamais l’influence de ce pays et d’autres pays émergents poursuit                                                    Sommet Forbes/Asie 2017 : une Congolaise représente l’Afrique à Manille: Des jeunes de moins de trente ans ont été conviés, du 24 au 25 juillet 2017, à une rencontre Forbes/Asie des entrepreneurs sociaux et économiques ayant le plus impacté leur environnement en 2016. Cet événement de prestige qui se déroule                                                    la carte de propriétaire sécurisée pour optimiser la gestion foncière: Pour le ministre congolais des Affaires Foncières, Lumeya-Dhu-Maleghi (photo), la gestion du foncier devrait être significativement améliorée par la mise en place de la carte de propriétaire sécurisée. C’est ce que rapporte Africa243. « Seul le ministère des Affaires Foncières garantit la                                                   
Image Congo

Contexte historique

Dans la dernière décennie, le début d’une nouvelle ère fut proclamé sur le plan politique, économique et social, grâce auquel l'élan de reconstruction nationale fut renforcé. Ayant comme objectif premier le redressement, la paix et la réunification du territoire national, le dialogue diplomatique pour mettre le pays sur la bonne voie est privilégié.

La République démocratique du Congo, qui abrite un vaste potentiel de ressources naturelles et de richesses minérales, tente actuellement de relancer son économie en adaptant son cadre juridique aux investissements actuels. Le processus de transition démocratique (2001-2006) a connu un dénouement réjouissant grâce aux élections libres, démocratiques et transparentes qui ont permis aux dirigeants démocratiquement élus (président de la République, députés et conseillers provinciaux, sénateurs, gouverneurs de provinces, etc.) de diriger le pays. Par conséquent, après les élections de 2006, la communauté internationale s’est trouvée confrontée à un gouvernement fraîchement élu qui promettait de défendre les principes de la démocratie et de promouvoir les investissements étrangers. Grâce à la stabilité politique qui s’en est suivie, les risques politiques (guerres, instabilité politique), économiques (raids, mesures économiques inappropriées) et sociaux (grèves, émeutes et troubles) ont diminué considérablement. En outre, au cours de la période législative 2006, certaines initiatives prospères ont été entreprises. La nouvelle Constitution, dite de la Troisième république, a été promulguée par le chef d'État le 18 février 2006 parallèlement à plusieurs codes en matière d’investissement.

Grâce à ces dispositions, la nouvelle Constitution réitère l'engagement de l'État congolais à réaliser ses objectifs de développement. Les droits de propriété, tant collectifs qu’individuels, et ceux des entreprises privées, pour les ressortissants nationaux comme pour les étrangers, sont garantis. L’immigrant met en place un conseil économique et social dont la tâche est d’assurer la prestation d’avis consultatifs auprès du président de la République, du Parlement et des pouvoirs publics, compte tenu de la complexité des enjeux liés au développement social et économique auxquels le pays est confronté.

Deux institutions d'appui aux processus de démocratie ont été prévues dans la Constitution en vue de renforcer les progrès du pays sur la voie d’un État de droit, et de garantir la démocratie. Ces institutions sont : la Commission électorale nationale indépendante (CENI) chargée de l'organisation permanente des élections, et le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC) chargé d'assurer la liberté et la protection de la presse ainsi que tous les moyens de communication de masse prévus par la loi.

Depuis lors, le pays est parvenu à une stabilité politique jamais atteinte auparavant en dépit des quelques troubles épisodiques qui menacent parfois la paix dans certaines localités de l'est du pays mais que les forces nationales, appuyées par les forces de la communauté internationale, parviennent à maîtriser. La stabilité et la bonne gouvernance sont donc concrètes dans le pays et l'amélioration du milieu des affaires est donc mise au premier plan.

La RD Congo a réussi à se doter de lois et de réglementations visant à améliorer la portée des opérations dans tous les secteurs afin d'attirer davantage d'investissements privés. On estime, de toute évidence, que les efforts déployés pour améliorer le milieu des affaires ont été couronnés de succès à ce niveau puisque les fonds levés y sont effectivement investis. Il s’agit d’une avancée très importante.

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com/anapi@investindrc.cd
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF