jeudi 25 mai 2017
Flash Infos
Les trois commandements de la croissance robuste en Afrique subsaharienne, selon le FMI: Les pays d'Afrique subsaharienne doivent assainir leurs politiques budgétaires, diversifier leurs économies et s'occuper de leurs populations les plus démunies. Ce sont, en effet, les trois piliers à prendre en compte pour que cette région de l’Afrique puisse espérer une                                                    Soutien à l’agriculture : la BAD promet 2,4 milliards Usd de financement par an : Porté il y a deux ans aux commandes de la Banque Africaine de Développement (BAD), le Nigérian Akinwumi Adesina, qui a été auparavant ministre de l’Agriculture dans son pays avant de rejoindre la BAD, estime que le moment est venu                                                    Formalisation du secteur minier artisanal pour améliorer les conditions humaines: « Suivre l'évolution de l'or artisanal depuis le site minier jusqu'à l'exportation conformément aux normes régionales et internationales », tel est l’objectif que s'est fixé la structure « partenariat Afrique-Canada ». Mercredi 17 mai, la structure « Partenariat Afrique-Canada (PAC) »                                                    Mise en place d’un guide pratique pour la croissance agricole au Kongo Central: Le ministre provincial de l’Agriculture, développement rural, pêche et élevage du Kongo Central, Pierre Kabangu Nsalambi, a clôturé mardi les travaux de l’atelier de validation des outils de chaînes de valeurs agricoles développés dans le projet de développement du pole                                                    Newsletter du mois d'avril 2017: La présente newsletter est un bulletin d’informations mensuel, destiné aux partenaires de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI), hommes d’affaires et investisseurs réels et potentiels disséminés à travers le monde. Les informations mises à la portée du public sont sélectionnées                                                    Organisation du Forum sur les opportunités de financement et des avantages offerts par la TDB Banque et l’ACA à Kinshasa: Kinshasa a abrité en début de la semaine du 15 mai 2017, le forum d’affaires sur les opportunités de financement et les avantages qu’offrent la Banque de commerce et de développement de l’Afrique Orientale et Australe (TDB) et l’Agence pour                                                    Le COMESA appelé à développer l’agriculture pour accroître le commerce intra régional : Les pays membres du Marché commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA) dont la République Démocratique du Congo, ont été appelés à développer l’agriculture en vue d’accroître la production nationale et soutenir le commerce intra régional, au cours d’un forum                                                    Le système de Passation des marchés publics en RDC jugé conforme aux standards internationaux: Les participants à l’atelier de validation  du rapport d’évaluation du système de passation des marchés publics en République démocratique du Congo pour l’exercice 2017 ont estimé que  le cadre légal et réglementaire du système national de passation des marchés publics                                                     La RDC bientôt dotée de la loi sur l’activité semencière: Les participants à l’atelier de sensibilisation  des parlementaires  sur la proposition  de loi  relative  à l’activité  semencière  en RDC, organisé par le COMESA (Marché commun  de l’Afrique orientale et australe) du 08 au 10 mai à Kinshasa, ont convenu de                                                    RD Congo : Amani Gold lèvera 25 millions $ pour faire avancer son projet Giro: La compagnie minière Amani Gold a conclu avec le chinois Luck Winner Investment, un mémorandum d’entente (MoU) portant sur un investissement de 25 millions $ dans le projet aurifère Giro, en RD Congo. Les fonds qui seront levés par le                                                   

Volume de production de biens et produits stratégiques

Évolution du volume de production des principaux produits miniers, manufacturiers et agricoles

 I. Secteurs miniers et pétroliers

 La réforme de ce secteur par l’ouverture aux partenaires privés a permis l’attrait en R.D.C de plusieurs filiales des grandes multinationales du monde. Le succès story indique la présence au pays des entreprises telles que : TENKE FUNGURUME MINING (FREE PORT McROAN, KOLWEZI COPPER COMPANY (KINROSS-EGMF), KIBALI GOLD, MUTANDA MINING, ASHANTI GOLDFIELD KILO, TWANGIZA MINING, etc.

Cette présence massive a favorisé l’accroissement fulgurant au fil des années de la production minière du pays, laquelle explique l’amélioration spectaculaire des indicateurs macro-économiques du pays. Ci-dessous, l’évolution de la production de quelques produits principaux du secteur.

 Tableau n°1 : Évolution du volume de production des principaux produits miniers de la R.D.C de 2006 à 2016

 
 

Unités

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016

cuivre

tonnes

98585

96391

335066

309181

497537

499198

619942

919588

1031859

1039007

1023687

cobalt

tonnes

15384

17886

42461

56258

97693

99475

86433

76517

72584

83529

68822

zinc

tonnes

33784

33809

15465

19636

9223

14758

10572

12114

13418

12602

12587

Diamant

1000 C

28949

2827

20953

1788

16963

18598

2015

17387,000

16699

15789

12523

Or brut

Kg

254

122

150

220

178

414

4529

8429

18978

31791

30664

Pétrole brut

1000 brls

9009

8816

8365

9382

8628

8558

8545

8351

8395

8247

7235

 Source : Banque Centrale du Congo, Condensé d’informations Statistiques, Kinshasa, janvier  2017

 Figure n°1 : Évolution du volume de production du cuivre et cobalt de la R.D.C de 2006 à 2016

 Source : générée sur base des données du tableau 1.

Figure n°2 : Évolution du volume de production du pétrole de la R.D.C de 2006 à 2016 (en 1.000 barils)

 Figure n°3 : Évolution du volume de production du zinc, du diamant et de l’or brut de la R.D.C de 2006 à 2016

 

II. Secteur du ciment et agricole

Dans le cadre de la croissance inclusive prônée par le Gouvernement, la R.D.C attend du secteur privé, des investissements de création, de diversification et/ou d’extension dans d’autres secteurs de la vie nationale, notamment dans l’agriculture, la pêche, l’élevage, le tourisme, l’industrie agro-alimentaire, l’industrie des matériaux de construction, l’industrie des emballages, l’industrie métallurgique, etc.

Plusieurs raisons militent en faveur de la prise des décisions d’investir dans les secteurs susmentionnés, à savoir : la disponibilité de la part du marché, disponibilité de la main d’œuvre, le climat des affaires de plus en plus prospère et sécurisant, la liberté d’entreprendre reconnue à tous, présence de plusieurs matières premières dont les calcaires, le quartz ou silice, les bois, le pétrole, etc.

Pour illustrer la disponibilité de la part du marché dans le secteur du ciment, l’offre nationale oscille en moyenne autour de 450.000 tonnes/l’an alors que la taille de la demande est estimée à 5.000.000 de tonnes l’an. La différence qui en découle est couverte par des importations à partir de la Chine, de la Turquie, de l’Egypte, etc. Pourtant, l’idéal serait de valoriser de nombres sites de calcaires éparpillés à travers le pays.

La contreperformance enregistrée ces dernières années dans la production du ciment s’explique par l’arrêt des activités de la Cimenterie Nationale, de la Cimenterie du Katanga, etc.

L’opérationnalité de PPC BARNET et de la cimenterie du Kongo-Central depuis2016, contribueraénormément à l’accroissement de la production nationale du ciment en RDC. Il sied également de signaler la présence d’une autre cimenterie CICO toujours dans la Province du Kongo-Central mais qui est encore dans la phase de l’investissement.

En dépit de ce qui précède, le marché reste ouvert pour les nouveaux investisseurs dans cette filière aussi bien à l’Ouest que dans d’autres sites dont l’Est, le Sud et le Nord du pays.

En plus, l’installation en cours de la Zone économique spéciale pilote de Maluku et l’effectivité du projet des parcs agro-industriels dont celui de la zone Pilote de BUKANGA LONZO dans la Province du Bandundu, sont autant de facteurs qui garantissent la possibilité de succès du secteur privé en R.D.C.

L’évolution du volume de production du ciment et de quelques produits agricoles se présente comme suit :

Tableau n°2 : Évolution du volume de production du ciment et des principaux produits agricoles de la R.D.C de 2006 à 2016

 

Unités

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016 (p)

ciment

tonnes

51923

530196

411212

460344

487745

457761

417713

446610

330489

398749

207618

café

tonnes

8525

11979

12146

9070

9607

9905

8302

8629

10847

9672

9985

cacao

tonnes

950

990

55

57

44

38

585

379

294

1401

1389

caoutchouc

tonnes

3269

6678

2505

2594

2429

1817

1740

1012

647

1346

1328

huile de palme

tonnes

13024

16110

7176

5908

6621

8872

7181

9543

13113

13423

13339

 

 

 

 

 

 

 Source : Banque Centrale du Congo, Condensé d’informations statistiques, Kinshasa, janvier 2015.

(P) : Provisoire

 Figure n°4 : Evolution du volume de production du ciment de la R.D.C de 2006 à 2016

 

Source : générée sur base des données du tableau 2.

Figure n°5 : Évolution du volume de production des principaux produits agricoles de la R.D.C de 2006 à 2016

Source : générée sur base des données du tableau 2

 

 

 

 

 

 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com/anapi@investindrc.cd
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF