mardi 7 juillet 2020

Volume des investissements directs étrangers

Fiche Technique sur les investissements en RDC

 

  • L’investissement est le facteur par excellence de la croissance économique. Il est créateur de revenu et constitue l’un des principaux moteurs de l’activité économique.

 

  • Ces dernières années, la R.D.C a enregistré des performances assez remarquables en matière d’attraction des investissements. Ces performances sont imputables aux effets des réformes engagées sur le plan économique et autres, lesquels sont susceptibles de faire de la R.D.C, l’une des meilleures destinations des investissements en Afrique.

 

Évolution des Investissements directs étrangers (IDEs en sigle)

 

Tableau n°04 : évolution des IDEs en R.D.C de 2010 à 2017

Source : Balance des paiements de la RDC/BCC

 

  • Plus de 50% des flux des IDEs entrants sont dans le secteur primaire (extraction minière).
  • Dans le cadre de la diversification de l’économie, le pays favorise les investissements dans le secteur secondaire, créateur de la valeur ajoutée.

 

Situation générale des projets admis au régime du Code des Investissements en 2018 

 

Tableau n°5 : Répartition des projets agréés par type

 

 

 

 Xxxxxxxxxxxxxxx  Tableaux à insérer (Voir base de données à l’ANAPI) xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

 

Le tableau ci-contre montre qu’en 2018,  96 projets d’investissement ont été admis aux avantages du Code des Investissements   pour un coût total de 3 979 345 147 USD dont 625 718 942 USD. Toutes choses restant égales par ailleurs, ces  projets peuvent générer 11.114 emplois permanents.

 

Il se dégage de ce tableau que les projets de création sont les plus importants avec un montant 3 489 480 220 USD soit 88 % du coût total des projets agréés. La même tendance s’observe également s’observe en termes d’emplois à créer. En effet, les projets de création vont générer 9.847 emplois contre 52 en faveur des projets d’extension diversification et 1.215 au profit des projets d’extension modernisation.

 

b. Ventilation des projets agréés par secteur d’activités

 

Il découle du tableau ci-dessous que les investissements admis au régime du Code des Investissements en 2018 sont dominés par ceux du secteur des services avec 64 projets pour un coût total d’investissement estimé à 2.075.026. 397 USD, à même de générer 6 186 emplois permanents  contre les autres secteurs dont celui de l’industrie avec 30 projets pour un coût total  qui s’élève à 1 785 373 904 US,  soit 45% du coût total des investissements agréés en 2018 et les infrastructures avec 2 projets d’investissement pour un coût total d’investissement de 77.416.210 USD. Une telle tendance doit être améliorée dans le futur au travers des actions de promotion des investissements appropriées  afin d’admettre beaucoup plus aux avantages des investissements des projets relevant du secteur industriel qui génèrent de la valeur ajoutée.

 

 Tableau  n°6 : Répartition des projets par secteur d’activités

 

 

 

 

 

 

 

 

Secteurs d’activité

Nombre de Projet

Coût de l’investissement

Emplois à créer

I. Services

 

 

 

Télécommunications

2

155 050 645

280

Hôtellerie et immobilier

31

533 055 291

1 568

Transport fluvial

1

17 284 184

360

Transport aérien

1

4 912 672

50

Transport routier

7

151 506 872

1 596

Électricité

8

1 148 418 882

1654

Centres de santé

3

6 644 759

131

Génie civil

2

5 588 230

213

Autres services

9

52 564 862

334

S/Total Services

64

2 075 026 397

6 186

II. Industries

 

 

 

Savons et cosmétiques

-

-

-

Matériaux de construction et produits similaires

1

634 440 983

471

Produits en plastique, mousse, caoutchouc, …

-

 

-

Papiers hygiéniques et serviettes

 

-

-

Industrie manufacturée

1

76294588

173

Transformation du cuivre et autre minerai

 

 

  

 

Agro-industrie

15

109 382 428

2 441

Autres industries

9

965 255 905

1 798

S/Total Industrie

30

1 785 373 904

4 883

III. Infrastructures

 

 

 

S/Total Infrastructures

2

  118 944 847  

45

TOTAL GENERAL

96

3 979 345 147

11 114

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

Graphique n°14 : Présentation des projets par secteur d’activités

 

          Source : ANAPI/Direction des Agréments

c. Analyse de provenance des capitaux injectés dans les projets admis au Code des Investissements

 

Le tableau ci-dessous met en exergue d’une part le flux des investissements directs étrangers admis au Code des Investissements et d’autre part, ceux des investissements des nationaux.

 

En effet, sur les 96 projets admis au Code des investissements 42 sont des IDEs, soit 43,75% de l’ensemble pour un coût d’investissement total de 2.830.396.658 USD, représentant 71,12% et la différence qui en découle représente la  part des investissements des nationaux.

 

 

 

 

 

Tableau  n°04 : Répartition des projets agréés par les IDE et les Investissements Nationaux

 

Provenance

des capitaux

Nombre de projet

Coût d’investissement en USD

Emplois à créer

Investissements Directs Etrangers

42

2 830 396 658

5 234

Investissements des Nationaux

54

1 148 948 489

5 880

Total

96

3 979 345 147

11 114

 

La répartition des Investissements par nationalité comme l’indique le tableau  ci-dessous, il sied de noter que les investissements chinois occupent la première place dans le Top 15 avec un coût d’investissement de l’ordre de  2 092 145 476 USD, soit 52,57% de l’ensemble du coût total des investissements. Cette performance substantielle dénote que la Chine est l’une des sites les plus importantes dans le cadre de ciblage des investissements des pays en ce qui concerne le volet génération des investissements directs étrangers.

 

Par ailleurs, les investissements des nationaux viennent en seconde position avec 55 projets d’investissement pour un coût d’investissement de l’ordre de 1.152.967.717 USD, représentant  28,97%. Ce flux parait important et justifie pourquoi l’action de promotion de l’ANAPI doit également s’orienter de manière active en direction des investissements des nationaux au travers des missions de sensibilisation des investisseurs en Provinces.

 

Tableau n°5 : Répartition des IDE par nationalité

 

Classement

Nationalité

Coûts d’investissement

Nombre de projets

 
 

1ère

Chinoise

2 092 145 476

11

 

2ème

RDC

1 152 967 717

55

 

3ème

Britannique

237 855 407

2

 

4ème

Hollandaise/Néerlandaise

117 414 913

3

 

5ème

Monténégrine

115 878 092

1

 

6ème

Belge

84 524 814

6

 

7ème

Mauricienne

70 303 156

2

 

8ème

Canadienne

43 668 211

2

 

9ème

Américaine

25 030 804

3

 

10ème

Turque

13 613 008

1

 

11ème

Israélienne

12 081 976

1

 

12ème

Libanaise

4 912 672

5

 

13ème

Française

4 849 227

2

 

14ème

Seychelloise

2 215 877

1

 

15ème

Kenyane

1 883 797

1

 

Total

 

3 979 345 147

96

 
 
 

 

Tableau n°6 : Répartition provinciale des projets admis au Code des investissements

 

Localisation/

Province

Coût d'investissement

Nombre Projet

Emplois  à créer

1

Province du Haut-Katanga

1 905 865 559

9

1800

2

Inter Provincial

1 488 928 498

14

2 716

3

Lualaba

396 047 206

2

130

4

Kinshasa

359 767 007

33

3 347

5

Nord –Kivu

177 572 812

9

446

6

Kongo-Central

120 917 722

6

288

7

Tshopo

106 610 901

2

296

8

Sud-Kivu

88 273 788

6

356

9

Equateur

76 294 588

1

173

10

Haut-uélé

22 684 743

5

285

11

Kwilu

9 948 820

3

984

12

Kasaï-Oriental

9 332 064

2

149

13

Ituri

6 817 354

1

50

14

Tanganyika

5 783 859

2

83

15

Province du Sud-Ubangi

191 118

1

11

Total

3 979 345 147

96

11 114

 

 

Au regard du tableau ci-haut, il sied de remarquer que sur les 96 projets admis au Code des Investissements, 33 projets sont localisés dans la Ville-Province de Kinshasa, soit 34,37% de l’ensemble, suivi des projets interprovinciaux, c’est-à-dire localisés dans plus d’une Province, soit 14 projets,  des Provinces du Haut-Katanga  et Nord-Kivu avec 9 projets à chacune d’elle,   la Province du Kongo-Central avec 6 projets, etc. Au bas du classement on retrouve les Provinces telles que le Sud Ubangi avec 1 projet, l’Ituri avec 1 projet, Equateur avec 1 projet. Il sied de noter que certaines Provinces telles que Lomami, Haut-Lomami, Nord-Ubangi, …, n’ont aucun projet.

 

Graphiques n°15 : Présentation des projets selon le volume des investissements,
le nombre d’emplois à créer et le nombre des projets agréés.

 

 

 

Pourquoi investir en RDCongo ?

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF