lundi 24 avril 2017
Flash Infos
Croissance économique. Banque Mondiale: l’Afrique doit développer et améliorer ses infrastructures: Hier, mercredi 19 avril 2017, la Banque Mondiale a publié le rapport Africa’s Pulse devant la Presse Africaine lors d’une vidéoconférence tenue à New York. C’est à sa 15ème édition depuis qu’elle a commencé. Cette publication a pour objet, l’analyse                                                    Inauguration de la microcentrale hydroélectrique de Wau au Nord-Kivu: La micro centrale hydroélectrique de Wau dans le territoire de Masisi, province du Nord Kivu a été inauguré mardi, indique le PNUD dans un communiqué de presse remis mardi à l’ACP. Selon la source, la réalisation de cet ouvrage d’intérêt                                                    Congo-Kinshasa: AN - La profession d'architecte bientôt règlementée !: Initiée par l'Honorable Lucain Kasongo Mwandianvita, La proposition de loi portant création, organisation et fonctionnement de l'ordre national des architectes a été déclarée recevable et envoyée en commission mixte pour son approfondissement. Dans le souci de corriger certaines difficultés rencontrées le                                                    Congo-Kinshasa: Kibali Gold Mine se dirige vers une production complète !: Plein comme un œuf, le salon Virunga de Memling hôtel, à Gombe, a connu le mardi, 18 avril 2017, une activité singulière de l'entreprise Kibali Gold Mine. Le Président de Kibali et Pdg de Randgold, Mark Bristow, a étalé les réalisations                                                    Croissance en Afrique: le rebond après un net ralentissement: La croissance économique en Afrique subsaharienne est en train de rebondir en 2017, après avoir enregistré en 2016, son niveau le plus bas depuis plus de deux décennies. Telles sont les conclusions de la nouvelle édition d'Africa's Pulse, un rapport                                                    La croissance économique attendue à 4,9% en 2017 selon la BCC: La croissance économique au plan intérieur en RDC est attendue à 4,9% en 2017, venant de 2,4% en 2016, tirée par le secteur primaire à concurrence de 2,0 points, suivi des secteurs tertiaire et secondaire pour 1,4 point et 1,3                                                    La croissance économique en Afrique subsaharienne atteindrait 2.6 % en 2017, selon la Banque Mondiale: La croissance économique de l’Afrique subsaharienne est en train de rebondir, avec possibilité d’atteindre environ 2.6 % en 2017, d’après les conclusions de la 15ème édition de la Revue « Africa’s Pulse » de la Banque Mondiale publiée mercredi à                                                    Dix milliards USD de GTT dollars dans la reconstruction de la province du Haut Katanga: Le directeur général de la Société allemande « German Technology Transfert » (GTT), Matthias Steinschulte, a fait part lundi au gouverneur de la province du Haut Katanga, Jean Claude Kazembe Musonda, de l’ouverture à Lubumbashi du bureau de son entreprise                                                    Randgold décide de garder ses engagements en RDC: M. le président de kibali et PDG de Randgold , Mark Bristow , a déclaré, au cours d’un point de presse organisé mardi à kinshasa que Randgold garde ses engagements en RDC car convaincu que le gouvernement de ce pays                                                    Congo Airways acquiert un nouvel aéronef « Boeing 737-800 »: La compagnie aérienne nationale Congo Airways a réceptionné samedi 15 avril 2017 à l’Aéroport international de N’djili un nouvel aéronef « Boeing 737-800 » fabriqué en 2012 et d’une capacité de 180 passagers. L’appareil a atterri à 12 heures 30 locales                                                   

Habitat et immobilier

Le nombre de la population (70 millions) et la grande superficie (2.345.410 km²) de la RDC, constituent des atouts majeurs pour assurer les investissements dans le secteur de l’habitat et immobilier. Cependant, on constate des déficits globaux en logement évalués à 3.945.555 soit 263.039 logements à construire par an. Les besoins de la ville de Kinshasa sont estimés à 54,4% du déficit global, soit 143.092 logements à construire par an.

I. Potentialités

  • De nombreux espaces de terre exploitables à travers le pays. Existence dans chaque province des espaces dédiés à la construction des logements sociaux ;
  • Forte demande par rapport à l’offre ;
  • Existence d’une part importante de marché pour les nouvelles entreprises de construction et des investisseurs du secteur ;
  • Liberté d’entreprendre dans ce secteur.

II. Réalisations accomplies

Construction des logements sociaux par :

2.1. Opérateurs privés

Constructions réalisées :

  • Cité du Fleuve ;
  • Cité Kin Oasis ;
  • Cité Belle Vie ;
  • Cité de l’Espoir ;
  • Cité Moderne (en cours de réalisation).

A la faveur de l’implication de l’ANAPI, nous assistons ce jour à un boom immobilier sans précédent à travers toute l’étendue de la République.

III. Vision du Gouvernement dans le secteur

La politique de l’habitat est articulée autour de quatre axes :

  • La réorganisation du secteur de l’habitat (réforme institutionnelle et renforcement des capacités) ;
  • L’amélioration de l’habitat (politique d’aménagement foncier et d’encadrement du secteur immobilier) ;
  • La mobilisation des ressources pour l’habitat ;
  • La résorption des zones de pauvreté urbaine (action d’urgence).

IV. Cadre juridique du secteur

  • Loi Foncière n° 73-021 du 20 juillet 1973 portant régime général des biens, régime foncier et immobilier et régime des sûretés.

    Cette loi édicte des normes précises qui réglementent le domaine d’achat, de vente et de location des terres et/ou des concessions. Elle devrait encadrer les décisions des vendeurs, bailleurs et acheteurs au sujet de la procédure à suivre pour toutes transactions en vue de la délivrance par l’Etat congolais des titres immobiliers ultra sécurisés.

  • Loi Bakajika du 7 juin 1966 (Le sol et le sous-sol appartiennent à l’Etat). Elle précisait que « le sol et le sous-sol appartiennent à l’Etat ». Cette loi visait à remettre de l’ordre dans le domaine foncier.
  • Arrêté ministériel n° cab/MINA/TUHITPR/007/2013 du 26 juin 2013 portant règlementation de l’octroi du permis de construire en République Démocratique du Congo.

    Toute personne désireuse d’entreprendre une promotion immobilière, une innovation urbaine, une construction ou un ouvrage de toute nature, en matériaux durables et selon les règles de l’art, sur toute l’étendue du territoire de la République Démocratique du Congo, est tenue d’obtenir au préalable un Permis de construire auprès de l’administration de l’Urbanisme et Habitat compétente.

  • Note circulaire n°005/CAB/MIN/AFF FONC/2013 du 12 juin 2013 relative à la procédure et au délai de mutation des droits de propriété foncière et immobilière.

Pourquoi investir en RDCongo ?

Anapi African Business

Facebook

ANAPI

33C, Boulevard du 30 Juin,
Kinshasa, République Démocratique du Congo
anapi@investindrc.com
Tel.: 00243 999 925 026
  ou  

P.o. Box
1797 Kinshasa 1

Coordonnées bancaires
Cpt. RAW BANK 0100046502-09USD
Cpt. RAW BANK 0100046501-12 CDF